On a trouvé le plus vieux message du monde jeté dans une bouteille à la mer

On a trouvé le plus vieux message du monde jeté dans une bouteille à la mer

RECORD – Il a fallu 108 ans à ce message pour flotter et voguer dans sa bouteille vers son hasardeux destinataire. L'heureuse élue : Marianne Winkler, une employée de poste retraitée en Allemagne, qui a pu poursuivre une expérience scientifique, un siècle après son lancement.

Une simple promenade à la plage peut vous permettre de battre un record du monde. C'est l'histoire de Marianne Winkler, une employée de poste à la retraite vivant en Allemagne, qui a trouvé le plus vieux message dans une bouteille jetée à la mer au monde. Son contenu, une lettre associée à une expérience scientifique initiée au Royaume-Uni, a fendu les flots pendant 108 ans et 138 jours.

La bouteille, officiellement enregistrée sur le livre Guinness des records le 14 mars, a été retrouvée sur le littoral de l'île d'Amrum, dans le nord de l'Allemagne, en avril 2015. "C'est bien sûr une grande joie de trouver une bouteille à la mer sur la plage", avait-elle déclaré à la presse locale, Amrum News , à cette époque. "On se dit : d'où vient-il, qui l'a écrit, et combien de temps a-t-il voyagé contre vents et marrés ?"

Libérer un message vieux de 108 ans

Et les réponses ont suivi. Dans la bouteille, un morceau de papier roussi indiquait de casser le verre pour consulter le contenu. "Mon mari, Horst, a essayé de tirer le message hors de la bouteille, mais c'était impossible. Donc nous avons du suivre les indications", explique la découvreuse. Une fois la missive libérée, Marianne et Horst ont découvert une étrange carte postale, bien loin du message de détresse d'un naufragé désespéré.

La carte écrite en anglais, en allemand et en danois, invitait à renseigner la date et le lieu où la bouteille a été retrouvée, avant de la renvoyer à son expéditeur, la Marine Biological Association en Angleterre, dans le cadre d'une expérience d'observation des courants. Le quidam qui s'exécuterait recevrait en récompense un shilling, une monnaie britannique qui ne circule plus depuis 1971. Marianne a donc expédié le message, en prenant le soin de glisser ce formulaire abîmé dans une enveloppe.

Une expérience pour étudier les courants marins

Une fois la carte postale complétée, il était indiqué de la retourner à George Parker Bidder , situé à Plymouth dans le sud-ouest britannique. "M. Bidder a été président de la Marine Biological Association enter 1939 et 1945. Notre réceptionniste a été quelque peu perdue en recevant ce courrier", raconte Guy Baker, communiquant de l'association. Le message en question avait été jeté à la mer en 1906, avec 1020 autres bouteilles semblables.

George Parker Bidder, décédé en 1954, était le biologiste marin à l'origine de cette expérience. "Il s'agissait de bouteilles jetées dans la mer, qui ont été des outils très efficaces pour étudier le mouvement des fonds marins et la migration des poissons plats", poursuit le porte-parole. La plupart des bouteilles lancées ont été retrouvées par des pêcheurs, mais "certaines n'ont jamais été renvoyées, présumées perdues dans l'océan pour toujours", poursuit-il.

Et un siècle après son lancement, l'une de ces bouteilles a détrôné le plus vieux message jeté à la mer, envoyé dans le cadre d'une expérience semblable et retrouvé 99 ans plus tard. Pour remercier Marianne Winkler de son geste, l'association a honoré sa promesse en envoyant un authentique shilling, trouvé sur eBay.

À LIRE AUSSI
>> Un manchot traverse 8000 km chaque année pour saluer l'homme qui l'a sauvé
>> Ils ont enregistré les sons du site le plus profond de l'océan
>> L'Allemand retrouvé momifié dans son voilier a été victime d'un infarctus

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques