VIDÉO - Chloé, 7 ans, postule chez Google ... et reçoit une réponse du patron en personne !

SO CUTE - Une petite fille de 7 ans a envoyé une lettre au patron de Google pour lui faire part de son désir de travailler dans sa société. À la surprise générale, le PDG de la société lui a répondu en personne! Postée par son père sur le réseau Linkedin, la réponse de Sundar Pichai est devenue virale.

Passionnée de robots et d'ordinateurs, Chloé Bridgewater est une petite fille pleine d'ambition. Cette jeune Britannique n'a que sept ans mais cela ne l'a pas empêché d'envoyer une candidature au patron de Google, Sundar Pichai. Dans sa lettre partagée depuis sur les réseaux sociaux, elle y indique que "quand (elle sera) grande, (elle voudrait) travailler pour Google". Déjà avisée, elle ne met pas tous ses oeufs dans le même panier : "Je veux aussi travailler dans une usine de chocolat et nager aux Jeux Olympiques". Pleine d'ambition, vous disait-on !


Si elle ne sait pas encore quel poste lui conviendrait le mieux, elle explique que son papa lui a "dit qu'une simple lettre suffisait pour le moment". Qui ne tente rien n'a rien! Elle conclut sa lettre en ajoutant : "Merci de lire ce mot. Dans ma vie, je n’ai écrit qu’une seule autre lettre, et c’était au Père Noël."

Coup de chance, Sundar Pichai semble moins débordé que le Père Noël et lui a répondu. Quand le père de Chloé a réceptionné le courrier, il a été "sous le choc". "Je suis rentrée du travail et suis arrivé à la maison avant Chloé", se remémore-t-il. Impatient d'ouvrir la lettre, il a attendu sa fille : "même si j'en avais très envie, je devais attendre Chloé". "Quand on l'a ouverte ensemble et vu qu'elle était signée du patron de Google en personne (...) je ne pouvais pas y croire."


Le petite fille découvre alors la précieuse réponse de Sundar Pichai. "Chère Chloé, merci pour ta lettre", lui écrit-t-il. "Je suis heureux de lire que tu aimes les ordinateurs et les robots et j’espère que tu vas continuer à apprendre au sujet des nouvelles technologies. Je pense que si tu continues de travailler dur et de suivre tes rêves, tu peux accomplir tout ce que tu désires". N'oubliant pas l'objet premier de sa demande, il lui confie qu'il attend "avec impatience (sa) lettre de motivation, quand elle aura terminé l’école", bien entendu.

Andrew Bridgewater, aussi excitée que sa fille, s'est empressé de poster la lettre sur le réseau Linkedin :"L'engouement que ça a suscité a été incroyable, c'est complètement fou". Plus de dix millions de personnes se sont amusées à la lire, et parmi eux certainement beaucoup d'envieux!

Plus d'articles

Les tags

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques