VIDÉO – Un manchot traverse 8000 km chaque année pour saluer l'homme qui l'a sauvé

VIDÉO – Un manchot traverse 8000 km chaque année pour saluer l'homme qui l'a sauvé

RECONNAISSANCE – Après avoir trouvé un manchot de Magellan échoué il y a quatre ans sur une plage brésilienne, un pêcheur local l'a soigné et relâché dans la nature. Depuis, le petit animal vient lui rendre visite chaque année, en longeant les côtes de l'Argentine.

Dindim est un fidèle manchot. Depuis que cet oiseau marin a été secouru par un pêcheur brésilien, Joao Pereira de Souza, il revient chaque année sur les plages de cette île près de Rio de Janeiro, pour passer jusqu'à huit mois avec son sauveur.

Un pingouin échoué, recouvert de goudron

Cette touchante amitié a débuté il y a cinq ans, quand le pêcheur de 71 ans trouve ce petit manchot échoué sur la plage, dans un piteux état, raconte The Independent. L'animal, baptisé Dindim par son bienfaiteur, avait les plumes recouvertes de goudron et gisait sur le sable à plusieurs milliers de kilomètres des foyers de manchots en Amérique du Sud, situés à la pointe de la Patagonie.


Joao l'a donc recueilli chez lui. Il a enlevé la visqueuse substance de son plumage et l'a nourri de petits poissons jusqu'à ce que Dindim se sente mieux. Et lorsque l'état du manchot s'est amélioré, le pêcheur l'a ramené à la mer, pour qu'il reprenne sa vie d'animal sauvage. "Mais il n'est pas parti. Il est resté avec moi pendant 11 mois, et juste après qu'il ait renouvelé son plumage, il a disparu", témoigne le Brésilien au grand coeur.

Une longue visite chaque année

Alors que les autres pêcheurs pensaient qu'il était parti pour de bon, Dindim est revenu pendant quatre ans chez son sauveur, et leur relation s'est renforcée. "J'aime ce pingouin comme s'il était mon propre enfant, et je pense que le pingouin m'aime aussi", a déclaré Joao. À chaque visite, le pingouin jabote de plaisir en voyant son humain d'ami.

"Personne d'autre n'a le droit de le toucher. Sinon il pince. Il s'allonge sur mes genoux, il me laisse lui donner des douches, il m'autorise à le nourrir avec des sardines et à le soulever", détaille-t-il. Dindim revient auprès de Joao vers juin, et peut rester chez lui sur l'île jusqu'en février. "Il devient plus tendre, et semble de plus en plus content de me voir", témoigne l'homme.

"Il pense que Joao est lui aussi un pingouin"

Selon le biologiste Joao Paulo Krajewski qui a rencontré le pêcheur pour la télévision locale, Globo TV  : "Je n'ai jamais vu ça avant. Je pense que le pingouin croit que Joao fait partie de sa famille, et probablement qu'il est lui aussi un pingouin". Ces animaux, réputés pour leur très grande fidélité, vivent et se reproduisent cependant au Sud de l'Argentine. Dindim parcourt probablement entre 5000 et 8000 km pour rejoindre l'île brésilienne.

Les manchots de Magellan sont considérés comme une espèce "presque menacée" , en partie à cause de la pollution des océans et de la pêche massive, les privant de nourriture. Chaque année, de nombreux individus s'échouent sur les côtes du Brésil , et malheureusement, tous n'ont pas la chance de trouver secours et amitié, comme Dindim.

À LIRE AUSSI
>> Deux bébés pingouins de 3 semaines passent leur petite visite médicale
>> Des pingouins tentent de s'évader... sans succès
>> Pourquoi les manchots portent-ils des pull-overs ?

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques