VIDÉOS – Six mois après son sauvetage, cette ourse de cirque est méconnaissable

VIDÉOS – Six mois après son sauvetage, cette ourse de cirque est méconnaissable

MÉTAMORPHOSE – Enfermée pendant 30 ans dans une cage minuscule montée sur une dalle de béton, Fifi, une ourse blanche souffrait de nombreuses blessures, physiques et mentales. Sauvée par une association il y a six mois, elle porte désormais une épaisse fourrure et a pu hiberner pour la première fois.

Fifi était plus proche du squelette que de l'ours, lorsque ses sauveurs l'ont trouvée en Pennsylvanie. En août 2015, elle a quitté pour la première fois en 30 ans son étroite cage, en compagnie de ses trois camarades, Bruno, Pocahontas et Marsha. Les quatre ours ont finalement trouvé six hectares de pré, un lac, des collines et les soins qu'ils méritent. En six mois, Fifi n'est plus le même ours.

30 ans dans la même cage

Elle a été introduite dans ce "zoo de bord de route délabré" alors qu'elle était encore une oursonne, selon l'association Peta , qui l'a secourue. "Elle était forcée à se tenir debout et effectuer des tours déroutants pour amuser les visiteurs", poursuivent les sauveurs. Elle et ses compères devaient par exemple se tenir sur un vélo et pédaler.


Dix ans plus tard, en 1995, le zoo ferme ses portes. "Elle et les trois autres ours ont simplement été laissés là, dans leurs minuscules cages". Et durant les vingt années qui suivirent, aucun des ours n'a mis la patte dehors, jusqu'à l'été dernier. En août, l'association a été alertée par une annonce postée par les propriétaires, qui vendaient les cages, et "les ours avec".

"Nous ne savions pas si elle allait s'en remettre"

Les membres de Peta se sont donc mobilisés pour emmener les quatre ours au Wild Animal Sanctuary , un refuge pour animaux maltraités. En arrivant, les sauveteurs constatent que les ours, chacun enfermé dans une cage sur des dalles en béton, sont blessés par les barreaux rouillés et traumatisés par cet interminable enfermement. Pour tout abri, ils ont des niches de fortune dans leurs enclos.

"Fifi souffrait d'arthrite dans les pattes arrière. Elle était gravement en sous-poids", se souvient l'équipe de sauvetage. "Sa fourrure était maigre et abîmée et ses yeux regardaient dans le vide. Nous ne savions pas si elle allait s'en remettre", confessent-ils. "Mais Fifi s'en est sortie."

Un havre de paix bien mérité

L'ourse et ses compagnons ont désormais un espace dans le Colorado où vivre paisiblement, se dégourdir les pattes, barboter dans l'eau et se rouler dans l'herbe. Jusqu'alors, Fifi n'avait jamais pu hiberner, sa cage étant trop étroite et peu confortable pour les longs mois de somnolence hivernale, pourtant nécessaires à l'équilibre de ce gros mammifère.

Pour la première fois cet hiver, Fifi a pu se reposer. L’espérance de vie chez les ursidés avoisine les 25 ans. Douanière de la tribu à 30 ans, Fifi va enfin pouvoir vivre sa vie d'ours en toute sérénité.


À LIRE AUSSI
>> Un ourson polaire et sa maman font leur première sortie ensemble
>> Un lion, un tigre et un ours sont les meilleurs copains du monde depuis 15 ans
>> Deux bébés ours se reposent dans un refuge après avoir perdu leur maman

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques