Affaire Weinstein : qui est Charles Harder, l’un des avocats du producteur américain mis en cause ?

SCANDALE- Plus d'une semaine après les premières révélations concernant le scandale sexuel impliquant Harvey Weinstein, les plaintes s'accumulent contre ce le surpuissant producteur. Pour le défendre, ce dernier a choisi Charles Harder, défenseur chéri par les cas de stars de cinéma. Eléments de portrait.

Les jours défilent et les langues n'en finissent plus de se délier dans l’affaire Harvey Weinstein, dans laquelle le très puissant producteur américain est accusé par plusieurs femmes de viols, agressions et harcèlement sexuels. Dans la foulée des révélations du New York Times le 5 octobre dernier, l’un des avocats du magnat déchu d’Hollywood, Charles Harder, a attaqué franchement, en menaçant d’intenter une action en justice contre le célèbre quotidien, dénonçant une histoire diffamatoire fondée "essentiellement sur des ouï-dire et un rapport erroné". 


Alors que sa conseillère et avocate Lisa Bloom, qui a notamment défendu des femmes victimes de harcèlements sexuels, notamment lors de la récente affaire Bill Cosby, a démissionné de son poste après ces révélations, Harder semble être déterminé à défendre son client. Mais qui est ce Charles Harder, qui a notamment défendu l’ancienne star du catch Hulk Hogan, Melania Trump ou encore l’acteur Bradley Cooper ?

L'affaire Hulk Hogan comme référence

Comme l’explique The Financial Times dans un long article, Charles Harder, natif d’Encino, un quartier riche de Los Angeles, a été élevé dans un foyer composé de son père, conseiller financier, sa mère, femme au foyer, et de son frère. Diplômé en sciences politiques, Harder est passionné de politique et travaille un temps pour un démocrate libéral du sénat local. S’il se destinait à une carrière similaire, il se décide finalement à devenir avocat et rejoint un cabinet dans le comté d’Orange traitant de contentieux, défendant principalement des promoteurs immobiliers.


Nommé avocat californien de l’année dans les médias en mars dernier par le magazine California Lawyer et dans la liste des 100 avocats les plus talentueux de Californie, de la revue Daily Journal, Harder est l’un des rares spécialistes dans le domaine de la diffamation, la protection de la réputation, de la vie privée ou encore dans le droit des médias. Au fil des années, l’avocat a réussi quelques "gros coups" en obtenant notamment la fermeture en mars 2016 du site Gawker Media, après la publication d’une vidéo à caractère sexuel impliquant Hulk Hogan. L’ancienne star du catch obtiendra par la même occasion 140 millions de dollars de la part du site.

Melania Trump s'est attaché ses services

Une victoire qui en appellera d’autres, Melania Trump, ancien mannequin et épouse du désormais président des Etats-Unis, s’attachant ses services dans l’affaire qui va l’opposer au Daily Mail, qui affirmait dans un article que la First Lady avait proposé par le passé des "services allant au-delà du mannequinat". Peu après la publication, le tabloïd s’était rétracté. Harder obtiendra également un règlement de plusieurs millions de dollars et des excuses de la part du journal, pour diffamation.


Dans son portefeuille de clients, "l’avocat préféré d’Hollywood" compte une pléiade de stars du grand écran, tels que George Clooney, Bradley Cooper, Clint Eastwood, Sandra Bullock ou encore Julia Roberts. Il avait notamment permis le retrait des noms de Cooper, Eastwood, Bullock et Clooney de projecteurs de cinéma, montres et autres produits qui les avaient utilisés sans la moindre autorisation ni rémunération.


Reste à savoir si ses clients issus du septième art toléreront le fait que Charles Harder prenne la défense de Harvey Weinstein, littéralement devenu persona non grata dans le milieu après la révélation du scandale sexuel le concernant.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Hollywood : le scandale Harvey Weinstein

Plus d'articles

Sur le même sujet