Sept choses que vous ne savez (peut-être) pas encore sur Angela Merkel

DirectLCI
ANECDOTES - La chancelière, qui a remporté ce dimanche les législatives, décroche un quatrième mandat consécutif. L’occasion de s’attarder sur quelques pans insoupçonnés du parcours et de la personnalité de celle qui se montre plutôt peu loquace sur sa vie privée.

Indéboulonnable "Mutti". Angela Merkel, qui dirige le pays depuis 2005, a remporté ce dimanche les élections générales en Allemagne. Avec un quatrième mandat consécutif de chancelière, elle peut désormais espérer, si elle va au bout de son mandat de quatre ans, égaler le record de longévité au pouvoir (16 ans) de son mentor Helmut Kohl -Konrad Adenaeuer s'était également imposé quatre fois, mais n'avait gouverné que 14 ans.


Mais derrière l'image de dirigeante déterminée, froide et "fermée", se cachent des traits de personnalité plus nuancés, liés pour certains à des épisodes de sa vie insoupçonnés. Pour l’occasion, LCI, a compilé quelques anecdotes concernant celle que l'on présente comme la femme la plus puissante d'Europe, dans des domaines aussi sérieux qu'insolites. 

  • 1Allemande de l’Est née... à l'Ouest.

    Bien qu’elle ait grandi en Allemagne de l'Est dans la petite ville de Templin, au nord de Berlin, où son père pasteur donnait des cours de théologie, Angela Merkel, née Kasner, a vu le jour en 1954 à Hambourg, en Allemagne de l'Ouest. C’est lorsqu’elle avait deux mois à peine qu’elle et sa mère ont rejoint son père en RDA.

  • 2 La Stasi a voulu la recruter comme espionne

    C’est 2009, fraichement réélue pour un deuxième mandat, que la chancelière a révèlé sur la chaîne publique ARD que la police secrète du régime communiste, a tenté de la recruter à l’issue d’un entretien d'embauche pour un travail d'assistante de physique à l'université d'Ilmenau. Elle a aussitôt décliné la proposition, une stratégie toute prête au cas où : jouer le moulin à paroles, autrement dit une caractéristique rédhibitoire pour d'un officier de la Stasi.  

  • 3Naturiste , et alors ?

    C’est une photo publiée en 2013 qui a levé le voile sur ce pan insoupçonné de la personnalité de la chancelière. Tout du moins telle que le monde la connait aujourd’hui. On y voit Angela Merkel, âgée d’une vingtaine d’années en compagnie de deux amies, en tenue d’Eve au bord de l’eau. Rien de très étonnant pour autant lorsque l’on sait que dans l’Allemagne communiste d’avant la chute du mur de Berlin, le naturisme était une pratique très répandue.

  • 4Monsieur Merkel n’est pas son mari

    Mais il l’a bien été. La chancelière a en effet décidé de continuer à porter le nom de son premier époux, Ulrich Merkel, physicien, bien que tous deux aient divorcé en 1982, après cinq ans de mariage. Elle avait alors 28 ans. C’est en 1998, qu’elle a épousé en seconde noce Joachim Sauer, chimiste de cinq ans son aîné. Angela Merkel n'a pas eu d'enfant avec ses deux époux, le second en ayant néanmoins deux d'une précédente union. "C'est une occasion qui ne s'est pas présentée. Je ne me plains pas de ce sort, mais ce n'était pas une décision de principe," a-t-elle confié à ce sujet.

  • 5Ses mains ont fait le buzz

    En 2013, les mains d’Angela Merkel, sont devenues un symbole de la campagne des conservateurs. En cause ? Un tic gestuel qu’elle affectionne particulièrement et qui de longue date, n’a pas échappé à la presse allemande. Ce dernier consiste à joindre les mains de façon à former un losange, les pouces vers le haut. A l’approche des dernières élections législatives, ces dernières s’étaient d'ailleurs affichées sur 70 mètres de long et 20 mètres de haut sur le siège de la CDU, son parti, en plein Berlin. Avec la légende suivante : "L'avenir de l'Allemagne dans de bonnes mains".

  • 6Rêves de triple axel et de voie lactée

    Enfant, elle rêvait de devenir patineuse artistique, subjuguée par leur élégance et leur agilité. Pas sportive pour un sou, celle qui est plus à l’aise en russe et en maths poursuit plus logiquement des études de physique à l'université Karl-Marx de Leipzig et obtient son doctorat en 1978. Il y a quelques jours, lors d’une conférence de presse pour les enfants à Berlin, elle a confié à des jeunes entre 6 et 14 ans, qu’elle se serait bien vue dans la peau d’une "astronaute volant autour de la Terre".

  • 7Mordue de soupe de pommes-de-terre

    Cela fait déjà quelques années, que celle l'on présente comme la femme la plus puissante d'Europe  a révélé au monde son pêché mignon : la soupe de pommes de terre. Mais ça n’est que fin août, qu’elle a franchi un pas supplémentaire en livrant ses secrets de préparation à la presse. "J'écrase moi-même les pommes de terre avec un pilon et non pas un presse-purée. Cela permet de conserver de petits morceaux", a-t-elle détaillé au magazine "Bunte". Sa passion est telle que son passe-temps favori consiste même à "faire pousser des pommes de terre", confiait-t-elle à des enfants de 6 à 14 ans.

Reste désormais à savoir comment Angela Merkel va gouverner. N'ayant pas la majorité absolue, elle doit trouver des alliés pour former une coalition.

Plus d'articles

Sur le même sujet