"America" : en un tweet, Jeb Bush assimile les Etats-Unis aux armes à feu

"America" : en un tweet, Jeb Bush assimile les Etats-Unis aux armes à feu

POLÉMIQUE - Jeb Bush, candidat à la primaire républicaine aux Etats-Unis, a tweeté une photo mardi soir, provoquant de vives réactions et condamnations. "America", c’est le nom qu’il a donné à la photo de son arme à feu, gravée à son nom.

Les réactions des internautes n'ont pas tardé. "America", c’est le tweet posté mardi soir par le candidat aux primaires républicaines, Jeb Bush. La publication, qui a immédiatement suscité une avalanche de réactions, positives ou outrées sur le réseau social, représente une arme à feu, gravée à son nom.

Plus de 18.000 retweets et "j'aime"

Après avoir visité les locaux du fabricant d'armes FN Manufacturing à Columbia, en Caroline du Sud, Jeb Bush a publié la photo du pistolet, identifié comme un modèle FNX 45 sur Twitter par Scott Farmer, conseiller du sénateur Lindsey Graham, qui a rallié Jeb Bush. Bien entendu, identifier le pays à son arme a provoqué les internautes, qui ont déjà aimé et retweeté près de 18.000 fois l’arme à feu gravée "gov. Jeb Bush", alors que le candidat à la primaire , pas bien populaire dans la course à la Maison blanche, ne suscite habituellement qu’une petite centaine de retweets.

Nombreux sont ceux qui ont préféré rappeler au gouverneur le nombre de victimes d’armes à feu dans le pays. "Effacez votre compte", a quant à lui écrit Edward Snowden, l'ex-informaticien de l'Agence nationale de sécurité (NSA). Le thème des armes à feu a aussi fait réagir les internautes en faveur d'un renforcement des lois sur les ventes d'armes à feu. Plusieurs ont publié le message "America" avec la photo des 26 jeunes victimes de la fusillade de l'école Sandy Hook en 2012.
 

Le geste peut paraître étonnant. En effet, l'automne dernier, dans une enquête du Telegraph à l'automne dernier, Jeb Bush avait déclaré ne pas posséder d'armes à feu. Ses déboires monumentaux dans la course à la primaire républicaine l'ont-ils poussé à jouer les cow boys pour séduire un électorat conservateur si attaché à son deuxième amendement qui lui garantit le droit de porter une arme ?

EN SAVOIR + >> Les républicains et les armes à feu, c'est "Touche pas à mon flingue"

Les tags

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques