Ashley Madison : le dramatique bilan du piratage du site de rencontres extraconjugales

Ashley Madison : le dramatique bilan du piratage du site de rencontres extraconjugales

DirectLCI
ETATS UNIS - Six mois après le piratage des données de millions d'usagers du spécialiste des rencontres extraconjugales, un site américain a dressé un bilan. Trois personnes se sont notamment suicidées.

Trois suicides, plusieurs démissions... six mois après le piratage d’Ashley Madison, le site dédié aux relations extraconjugales, les conséquences sur certains de ses membres sont désastreuses. C’est le verdict rendu par Fusion, qui a publié ces jours-ci une enquête sur son site.

Parmi les 33 millions de personnes dont les données ont été piratées, certains ont en effet subi un enfer. C’est par exemple le cas de Mark, un habitant du New Jersey qui a rencontré sa femme à l’âge de 19 ans, et qui fréquentait le site. Sa boîte mail à été inondée de messages lui réclamant de l’argent, sous peine de divulgation de son identité. Un autre, Tom, concède avoir versé environ 900 euros pour que les hackers gardent le silence sur ses relations extraconjugales.

A LIRE AUSSI >>  Les données personnelles du site de rencontre Ashley Madison intégralement publiées

"La vie est courte. Tentez l'aventure !"

Pour d’autres, la pression a été trop forte. Selon Fusion , le piratage d’Ashley Madison a causé des démissions, ainsi que trois suicides. Parmi eux, celui du pasteur John Gibson, en septembre dernier. Ce suicide a d'autant plus bouleversé l'Amérique que John Gibson était un père de famille modèle et un professeur très apprécié de ses étudiants au Baptist Theological Seminary, un institut de la Nouvelle-Orléans.

Au delà de ces drames, les révélations du site au slogan aguicheur ("La vie est courte. Tentez l'aventure !") a eu quelques conséquences positives. Par exemple auprès d’une femme qui, après avoir découvert que son mari avait recours à Ashley Madison, n’a pas hésité à crever l’abcès pour sauver leur couple.

A LIRE AUSSI >>  Ashley Madison : deux suicides liés au piratage du site de rencontres 

Plus d'articles

Sur le même sujet