Ask.fm : une ado harcelée sur le site se pend à une balançoire

Ask.fm : une ado harcelée sur le site se pend à une balançoire

DRAME - Harcelée sur le réseau social pour ados Ask.fm, Louise, une Belge de 16 ans, s'est pendue à la balançoire de son jardin.

"Tu te crois belle, en fait tu es moche, tu es conne, tu ferais mieux de te pendre" . Lasse de devoir supporter un véritable cyber-harcèlement, Louise, 16 ans, a décidé de mettre fin à ses jours, rapporte jeudi Nord Eclair Belgique . Et comme le lui suggérait un internaute sur le réseau social pour adolescents Ask.fm, la jeune fille s'est pendue. Pour y parvenir, l'enfant unique a choisi la balançoire du jardin de la maison familiale, située à Profondeville, dans la région de Namur en Belgique.

Une terrible histoire qui fait écho à d'autres : depuis deux ans, Ask.fm, qui réunit environ 60 millions d'inscrits dans le monde dont 13,2 millions d'utilisateurs quotidiens, est régulièrement pointé du doigt pour le suicide à travers le monde de plusieurs jeunes, suite à du cyber-harcèlement. Irlande, Royaume-Uni, Etats-Unis : plusieurs appels à boycott ont été lançés. Même le Premier ministre David Cameron est intervenu pour qualifier ce type de site"d'abject".

Rethink, LA solution ?

En vain jusqu'à présent : les propriétaires d'Ask ont déjà réagi pour assurer que des procédures de signalement des contenus abusifs existent. Avant d'assurer : "La vaste majorité de nos utilisateurs sont des adolescents très heureux".

Traduction : pas grand-chose ne va être fait. Du coup, plusieurs initiatives extérieures sembleraient être en cours d'étude. Lors du Google Science Fair 2014, par exemple , le projet d'une jeune fille appelé Rethink a retenu l'attention de Google. Le principe de son interface est simple : proposer aux ados de relire les messages "insultants"avant de les envoyer, en prévenant des possibles conséquences. Des tests ont été effectués sur un panel de plus de 500 élèves de 12 à 18 ans, avec un taux de succès de 93%. Reste à voir si son projet débouchera sur quelque chose...

Plus d'articles

Les tags

    En ce moment

    Rubriques