Attentat dans le métro de Londres : les "géants du web" dans le collimateur de la presse

REVUE DE PRESSE – Les quotidiens britanniques reviennent évidement ce samedi matin sur l’attentat perpétré vendredi dans le métro de Londres. The Daily Mail va jusqu’à pointer du doigt les "géants du web", accusés d’avoir "du sang sur les mains".

La quasi-totalité de la presse britannique revient ce samedi sur l’attaque terroriste perpétré dans le métro de Londres, qui a fait 29 blessés  vendredi matin. Alors que The Guardian évoque le relèvement de l’alerte maximale par les autorités, The Daily Mail a choisi lui de pointer du doigt les géants du web, accusés d’avoir "du sang sur les mains". Le quotidien déplore le fait qu’il suffit de quelques minutes sur Internet pour apprendre à confectionner une bombe.

The Daily Mirror croit quant à lui savoir que l’explosif retrouvé dans la bombe artisanale serait du TATP en titrant sur "le mère de Satan", le surnom que les djihadistes donnent à ce mélange d’acétone et d’eau oxygénée, utilisé ces derniers mois dans divers attentats.

Le London Evening Standard fait sa Une sur "l’explosion de terreur" suscitée par cette nouvelle attaque. Il faut dire que la capitale britannique est régulièrement la cible d'attaques terroristes, la plupart revendiquées par le groupe Etat islamique.

En revanche, The Times ne réserve qu’un encadré à cet évènementé préférant consacrer sa Une à la reine Elizabeth et aux luttes de pouvoir à Buckingham.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Attentat dans le métro de Londres

Plus d'articles

Sur le même sujet