Attentats de Bruxelles : un jeune Américain survit à sa troisième attaque terroriste

Attentats de Bruxelles : un jeune Américain survit à sa troisième attaque terroriste

MIRACULE - Le jeune Mason Wells, 19 ans, a été blessé mardi 22 mars dans les attaques terroristes qui ont frappé Bruxelles. Un miracle, puisqu'il a déjà survécu aux attentats de Boston et de Paris, rapporte sa famille.

Jamais deux sans trois. Une expression dont Mason Wells, un Américain âgé de 19 ans, aurait aimé éviter de connaître le sens profond, lui qui a échappé de justesse aux attentats de Bruxelles ... après ceux de Boston, en 2013, et de Paris, en novembre dernier. Ce mardi, le jeune homme se trouvait dans le hall de l’aéroport de Zaventem lorsque les bombes ont explosé. Il a notamment subi une rupture du tendon d’Achille et des blessures au second et troisième degré aux mains, aux jambes et au visage,  a déclaré son père, Tchad Wells, à ABC News . Il a été blessé au côté de deux autres personnes avec qui il devait voyager.

A LIRE AUSSI >>   Attentats de Bruxelles : faut-il s'attendre à une réplique en France ?

Missionnaire mormon américain, Mason Wells avait donc également été touché par les attaques terroristes à Paris et à Boston. "C’est sa troisième attaque terroriste", a certifié son père, ajoutant qu’il était avec son fils à quelques mètres de l’attentat lors du marathon de Boston en 2013, alors que sa mère était en train de courir. "Je pense que l’expérience de Boston l’a aidé à garder son calme. En dépit du fait qu’il était sur place et blessé, il a gardé son sang-froid", a ajouté Tchad Wells à la chaîne américaine.

"Béni par Dieu"

Même hasard cruel en novembre dernier. Le jeune homme séjournait à Paris lors des attaques qui ont fait 130 morts. "Il nous assurait qu’il était sain et sauf. Je lui disais de faire très attention et d’être attentif à tout ce qu’il l’entourait", a confié sa mère Kimberly Wells. Actuellement hospitalisé à Bruxelles, le jeune homme devrait sortir rapidement. Si certains y voient une forme de malédiction, la famille de Mason préfère voir son fils "béni par Dieu".

A LIRE AUSSI
>>
Attentats de Bruxelles : sur Facebook et Twitter, ils recherchent leurs proches disparus
>>
Attentats de Bruxelles : l'émouvante lettre d'une future maman à son fils

Plus d'articles

Les tags

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques