Au moins 33 morts dans le naufrage d'un bateau de migrants au large de la Turquie

Au moins 33 morts dans le naufrage d'un bateau de migrants au large de la Turquie

MIGRANTS - Une trentaine de personnes, dont des enfants, ont perdu la vie en tentant de rejoindre l'île grecque de Lesbos depuis la Turquie ce samedi. Le maire de d'Ayvacik craint que le bilan ne s'alourdisse à mesure que les recherches des plongeurs progressent.

Au moins 33 personnes, dont des enfants, ont trouvé la mort ce samedi en mer Egée, alors qu'elles tentaient de rejoindre l'île grecque de Lesbos depuis la Turquie. Selon l'agence de presse turque Dogan, 75 autres ont pu être secourues par les gardes-côtes. Parmi ces migrants figuraient principalement des Syriens, des Afghans et des Birmans. L'embarcation, qui a chaviré à une cinquantaine de mètres de la cote ouest turque, a laissé s'éparpiller les gilets de sauvages et les effets personnels des migrants noyés.

Alors qu'une vingtaine de corps flottaient à la surface de l'eau, des plongeurs ont été mandatés pour remonter ceux qui auraient pu couler. Des volontaires se sont également joints aux gardes-côtes pour extirper les cadavres de l'eau et les placer dans de longs sacs noirs à destination de la morgue. "Les habitants ont été réveillés par les cris des migrants et nous menons des recherches depuis l'aube. La côte face à Lesbos fait 80 km de long. C'est difficile de tout contrôler", a expliqué Mehmet Unal Sahin, le maire d'Ayvacik, un district de la province de Çanakkale dans la région de Marmara en Turquie. Et d'ajouter : "Je crains que le bilan ne s'alourdisse à mesure que les plongeurs poursuivent leurs recherches".

Ce voyage pour la survie qu'ils entreprennent au péril de leur vie

Ce drame fait suite à plusieurs autres naufrages survenus ces derniers jours. Au moins 24 migrants, dont dix enfants, ont perdu la vie jeudi au large de l'île grecque de Samos et sept autres, dont deux enfants, au large de l'île de Kos vendredi. Une quarantaine de personnes sont également mortes noyées la semaine dernière dans le naufrage de trois embarcations qui tentaient aussi de rejoindre la Grèce. Au moins 46.240 migrants sont arrivés  en Europe par la Méditerranée depuis le début du mois de janvier 2016. Environ 44.040 d'entre eux sont passés par la Grèce et 2200 par l'Italie, selon le Haut-Commissariat aux réfugiés des Nations unies.

EN SAVOIR + 
>> 400 migrants disparaissent dans un naufrage >> REPORTAGE – A Cergy avec les premiers réfugiés : "J'aime la France, c'est un rêve !"
>>  FACT-CHECKING – Migrants : une semaine d'intox sur Internet 
>>  Migrants : ces pays qui font tout pour fermer leurs portes

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques