Boeing 777 disparu : soupçons de détournement vers les îles Andaman

Boeing 777 disparu : soupçons de détournement vers les îles Andaman

PISTE – Alors que la Malaisie a confirmé vendredi l'extension des recherches du Boeing 777 disparu vers l'Océan indien, des données radars laissent penser que le vol MH370 a été délibérément orienté vers les îles Andaman par "quelqu'un ayant des compétences de pilotage".

Sixième jour et encore une nouvelle piste. La Malaisie a confirmé vendredi l'extension vers l'Océan indien des recherches du Boeing 777 de Malaysia Airlines, disparu depuis 6 jours , mais a refusé de commenter des informations américaines indiquant que l'avion avait continué de voler plusieurs heures après avoir disparu des radars.

Ce même jour, des données radar suggèrent que le vol MH370 a été délibérément orienté de la péninsule malaisienne vers les îles Andaman, situées dans l'océan Indien, selon deux sources proches de l'enquête interrogées vendredi par Reuters.

Un autre pilote aux commandes du Boeing 777 ?

Un avion non identifié qui pourrait être le Boeing 777 en question suivait un cap défini par des "waypoints", ce qui suppose "que quelqu'un ayant des compétences en matière de pilotage se trouvait aux commandes lorsqu'il a été repéré pour la dernière fois par des radars militaires au large de la côte nord-ouest de la Malaisie, dit-on de mêmes sources", écrit Le Nouvel Obs vendredi. Et d'ajouter : "D'après un membre de la police malaisienne ayant requis l'anonymat, l'hypothèse selon laquelle une personne ayant des notions de pilotage aurait pris les commandes du vol Kuala Lumpur-Pékin serait de plus en plus en vogue".

Pour l'heure, les opérations mobilisent toujours 42 navires et 39 avions de douze nations, dont les Etats-Unis, la Chine et le Japon. La zone étudiée couvre désormais près de 27.000 milles nautiques (près de 90.000 km2, soit quasiment la surface du Portugal). Il faut désormais y ajouter une partie de l'Océan indien.

Les tags

    Et aussi

    Sur le même sujet

    À suivre

    Rubriques