Catalogne : indépendance ou pas ? Le surprenant numéro d'équilibriste de Carles Puigdemont

PAS TRANCHÉ - La Catalogne n'est pas indépendante. Enfin pas encore. Enfin, peut être pas... La déclaration du président du parlement catalan Carles Puigdemont n'a pas levé toutes les ambiguïtés sur l'avenir de la province espagnole mardi soir. En maniant d'ailleurs la langue catalane mais aussi la langue espagnole dans son discours, le leader indépendantiste a préféré la prudence au chaos.

On attendait une déclaration d'indépendance. C'est finalement une déclaration... de prudence que le président séparatiste catalan Carles Puigdemont a proposé mardi. Un discours attendu par l'Espagne mais aussi l'Europe entière que le leader catalan a prononcé avec une heure de retard sur fond de rumeur de médiation internationale de dernière minute... finalement avortée. 


Devant les élus réunis à Barcelone, Puigdemont a proposé de suspendre une hypothétique déclaration  d'indépendance en vue d'un dialogue. Mais sans fixer de délai. Comprenne qui pourra. 


"Le gouvernement catalan et moi-même proposons que le Parlement suspende  les effets d'une déclaration d'indépendance afin de pouvoir entreprendre dans  les prochains jours un dialogue", a-t-il déclaré sans avoir au préalable  véritablement déclaré cette indépendance. 


En d'autres termes, Puigdemont ouvre la voie au dialogue avec Madrid tout en affirmant qu'il a les cartes en mains...  Auparavant, il avait estimé devant les parlementaires qu'il avait reçu un  "mandat" des Catalans qui s'étaient exprimé à travers un référendum interdit le  1er octobre, "afin de transformer la région en un Etat indépendant sous forme  de république". Une position alambiquée qui, même parmi les partisans de l'indépendance à Barcelone, a suscité le chaud et le froid.  Certains loueront l'intelligence politique de l'intéressé, d'autres au contraire, son manque de décision claire. 

L'appel au "dialogue" avec Madrid n'a, en tout cas, pas suscité d'ambuiguité de la part du gouvernement espagnol qui a immédiatement qualifié d'"inadmissible", la déclaration de Carles Puigdemont. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le référendum d'indépendance en Catalogne

Plus d'articles

Sur le même sujet