Chine : l'explosion qui a fait 8 morts devant une école maternelle causée par une bombe artisanale

HORREUR - L'explosion qui a eu lieu jeudi devant une école maternelle en Chine, tuant huit personnes, a été provoquée par une bombe artisanale construite par un jeune homme atteint d'une maladie nerveuse. Il est mort dans la déflagration.

Une explosion devant une école maternelle de Fengxian, dans la municipalité de Xuzhou, à l'est de la Chine, a tué 8 personnes et fait 65 blessés jeudi. La déflagration a été provoquée par une bombe artisanale construite par un jeune homme atteint d'une maladie nerveuse, qui est mort dans l'explosion, ont indiqué vendredi les autorités locales. "Du matériel explosif a été retrouvé dans l'appartement" de cet homme de 22 ans, ont précisé dans un communiqué les autorités de Fengxian.


L'explosion s'est produite à 16h50 (9h50 heure française). Des photos publiées en ligne par des médias officiels montraient de nombreux enfants et des femmes assis à même le sol ou allongés, certains inconscients et les vêtements déchirés. Sur l'une de ces photos, une femme serrait dans ses bras une fillette, visiblement en pleurs. Une vidéo publiée sur internet par le Quotidien du peuple, l'organe du Parti communiste au pouvoir, montrait des secouristes qui arrivaient sur les lieux du drame avec des civières. Dans une autre vidéo, plusieurs personnes étaient allongées dans un hôpital.

Une succession de faits divers impliquant des maternelles

Des médias chinois en ligne ont rapporté les propos d'un commerçant affirmant avoir entendu un "boum" vers 17 heures locales et avoir ensuite constaté qu'une explosion avait eu lieu à l'entrée de l'établissement.


Un riverain a déclaré à l'AFP que des centaines d'enfants sont scolarisés dans l'école et que les victimes sont principalement des personnes venues chercher les élèves à la sortie des classes. Depuis son lit d'hôpital, une survivante a raconté à la télévision nationale que les portes de l'école venaient juste d'ouvrir vers 16h50 locales (08H50 GMT) lorsque l'explosion s'est produite. Mais les enfants n'avaient pas encore commencé à quitter l'établissement. La femme, tenant un bébé dans ses bras, a dit avoir perdu connaissance et ne s'être réveillée que plus tard, lorsqu'elle recevait des soins.

C'est le dernier drame à frapper une école maternelle en Chine en l'espace de quelques semaines. En mai, l'incendie d'un car scolaire dans un tunnel de la province du Shandong, à l'est du pays, avait tué 11 enfants, un professeur et le chauffeur. Les autorités locales ont ensuite accusé le conducteur d'avoir délibérément mis le feu au véhicule pour protester contre ses conditions salariales.


En janvier dernier, un homme armé d'un couteau de cuisine avait poignardé 11 élèves dans une école maternelle dans la région du Guangxi (sud), faisant trois blessés graves. 

Plus d'articles

Les tags

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques