Chine : pourquoi la politique de l’enfant unique ne pouvait plus être maintenue

Chine : pourquoi la politique de l’enfant unique ne pouvait plus être maintenue

DirectLCI
FOCUS - Pékin a annoncé jeudi la fin de la politique controversée de l'enfant unique, et l'autorisation pour tous les Chinois d'avoir deux enfants. Un tournant historique.

En quoi consistait la politique de contrôle des naissances ?
Mise en place en 1979, cette politique empêchait un couple d'avoir plus d'un seul enfant. Des exceptions existaient cependant pour les couples dont les deux membres étaient enfants uniques, ainsi que pour les minorités ethniques ou encore pour les couples ruraux dont le premier enfant était une fille. Cette politique a longtemps été appliquée par la commission de planification familiale chinoise, qui a fusionné avec le ministère de la Santé.

A LIRE AUSSI >>  En Chine, les employées d'une banque doivent demander la permission pour faire un enfant

Dans quel but a-t-elle été mise en place ?
Parce qu'avec la population la plus importante au monde - 1,35 milliard d'habitants - cette politique visait à limiter son accroissement. Les dirigeants chinois ont jusque là argué que cette politique était nécessaire car un développement démographique excessif menacerait la croissance économique du pays.

Des conséquences désastreuses
L'acharnement dans la réduction du nombre d'enfants par couple a engendré des conséquences dramatiques : amendes lourdes pour les couples en infraction, stérilisations forcées, avortements chez des femmes se trouvant parfois à un stade de grossesse avancé. Les avortements forcés restent également très répandus, selon des groupes de défense des droits de l'homme, en particulier pour les femmes non mariées ou les couples n'ayant pas atteint l'âge légal du mariage, 22 ans pour les hommes et 20 ans pour les femmes.

Une crise démographique qui n’était plus tenable
En 2014, il est né en moyenne 116 garçons pour 100 filles, pour un ratio total dans la population de 105 hommes pour 100 femmes. Plusieurs études officielles estiment ainsi à 30 millions le nombre d'hommes chinois dans l'impossibilité de trouver une femme. Une "crise des célibataires", potentiellement génératrice de violence et d'instabilité, véritable hantise des autorités.

A LIRE AUSSI >>  Chine : le planning familial voudrait imposer deux enfants par couple

Plus d'articles

Sur le même sujet