Jack, 9 ans et "gardien de la galaxie", envoie une lettre de candidature à la Nasa... et reçoit une réponse

EMPLOI - Alors que la Nasa recherche un "officier de protection de la planète" pour éviter des contaminations extraterrestres, un jeune Américain a répondu à l'annonce. Jack Davis, 9 ans, se présente dans sa lettre comme un "gardien de galaxie", et a reçu une réponse de l'agence spatiale américaine.

"Je n'ai peut-être que neuf ans mais je pense que je suis fait pour cet emploi." Le petit Jack Davis, 9 ans, a envoyé une" lettre de candidature (manuscrite) à la Nasa pour devenir "agent de protection de la planète". L'offre d'emploi de l'agence spatiale américaine est bien réelle, et celle-ci a même envoyé une réponse au jeune candidat américain.

La Nasa a publié vendredi, sur son compte Twitter, la lettre de Jack Davis, qui avance ses arguments pour être recruté : "L'une des raisons est que ma sœur dit que je suis un alien. Par ailleurs, j'ai vu tous les films sur l'espace et les extra-terrestres que je pouvais voir. J'ai vu la série Marvel : les agents du Shield et j'espère voir Men In Black. Je suis très fort aux jeux vidéo. Je suis jeune, alors je peux apprendre à réfléchir comme un alien." Et le jeune postulant n'oublie pas de signer "Jack Davis, Gardien de la galaxie".

En vidéo

Découverte d'exoplanètes par la NASA : au fait, c'est quoi une planète en "zone habitable" ?

Nous espérons un jour te voir à la Nasa !James L. Green, Nasa

Dans le même tweet, la Nasa a publié sa réponse à Jack, signé du directeur de la section "Planète" de la Nasa, James L. Green :  "Cher Jack, j'ai appris que tu étais 'un gardien de la Galaxie' et que tu es intéressé par l'idée de devenir Protecteur de la planète. C'est génial !"


Et le responsable de la Nasa d'expliquer plus en détail en quoi consiste ce poste "d'agent de protection de la planète" : "Il s'agit de protéger la planète des minuscules microbes lorsque nous ramenons des échantillons de Mars, de la Lune ou d'astéroïdes. Il s'agit aussi de protéger les autres planètes de nos germes lorsque nous explorons le système solaire." 

Les candidatures pour ce poste sont ouvertes jusqu'au 14 août, ce qui ne laisse malheureusement aucune chance à Jack Davis. La Nasa l'invite cependant à "travailler dur à l'école", et affirme qu'elle est "toujours à la recherche de brillants scientifiques et ingénieurs".


"Nous espérons un jour te voir à la Nasa !", conclue James L. Green. Une réponse bienveillante qui motivera peut-être le jeune Jack à suivre son ambition. 

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques