Etats-Unis : Jeb Bush se moque de "la semaine de travail française"

Etats-Unis : Jeb Bush se moque de "la semaine de travail française"

RÉPUBLICAINS - Le candidat à la Maison Blanche Jeb Bush a ironisé mercredi lors du débat républicain sur les absences répétées au Sénat d'un de ses rivaux qui évoquent selon lui "une semaine de travail française".

Un humour républicain. Dans la nuit du mercredi 28 au jeudi 29 octobre, alors que se tenait un débat républicain préalable à la primaire avant l'élection présidentielle de 2016, le candidat à la Maison Blanche Jeb Bush a fait une allusion explicite à la France pour reprocher à un de ses rivaux ses absences répétées lors des séances du Congrès. Face au sénateur de Floride Marco Rubio, le frère de George W Bush a clairement attaqué, lui reprochant "une semaine de travail française".

"Trois jours de travail et on se repose"

"Je suis un électeur du sénateur, je l'ai aidé, et j'espérais qu'il respecterait ses électeurs en étant présent au travail", a lancé Jeb Bush, ancien gouverneur de Floride . "Lorsque vous vous êtes engagé, c'était pour un mandat de six ans. Le Sénat, est-ce une semaine de travail à la française, où on travaille trois jours et on se repose ?" a-t-il poursuivi à l'adresse de son rival, oubliant que les travailleurs français consacrent à peu près 37,5 heures à leur activité professionnelle.

Marco Rubio ne s'en est pas laissé compter, en sous-entendant que Jeb Bush n'avait pas trouvé cette attaque tout seul. Il a dénoncé les attaques déloyales de certains médias sur son absentéisme, soulignant que nombre de sénateurs n'étaient pas présents pour tous les votes dans la capitale fédérale.

Il a en particulier cité le cas de deux anciens sénateurs démocrates devenus célèbres: le président Barack Obama et le secrétaire d'Etat John Kerry. Visiblement content de son effet, Jeb Bush a twitté peu après la vidéo de cet échange sous le titre "Semaine de travail française vs Véritable réussite". Toujours sur Twitter, Hillary Clinton, en revanche, a twitté un gif d’elle-même s’essuyant l’épaule. Façon de dire ce qu'elle pensait du niveau du débat.

A LIRE AUSSI 
>>  Présidentielle US 2016 : vers un choc des dynasties Clinton et Bush ?
>>  Un Bush à la Maison Blanche en 2016 ?
>> 
Que vaut la candidature d'Hillary Clinton ?
 

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques