Etats-Unis : un employé ouvre le feu sur ses collègues, au moins trois morts

Etats-Unis : un employé ouvre le feu sur ses collègues, au moins trois morts

KANSAS – L’employé d'une fabrique de tondeuses du Kansas a ouvert le feu jeudi sur son lieu de travail à l'arme automatique, tuant au moins trois personnes et en blessant 14 autres.

Choc dans une petite ville du Kansas et nouvelle tuerie aux Etats-Unis. L'employé d'une fabrique de tondeuses a ouvert le feu jeudi 25 février sur son lieu de travail, tuant au moins trois personnes et en blessant 14 autres, avant d'être abattu par la police. Le shérif T. Walton a indiqué, au cours d'une conférence de presse télévisée, que cinq personnes se trouvaient dans un état critique. Ce dernier n'a pas fourni de détails sur les motivations du tireur tout en précisant que les enquêteurs étaient en possession d'informations indiquant que "certaines choses avaient poussé cet individu", sans plus de détails.

Il a tiré "au hasard"

La tuerie s'est produite en fin d'après-midi sur le site de la société familiale Excel Industries, située à Hesston, bourgade de 3700 habitants située au nord de Wichita, la plus grande ville du Kansas. Le tireur a ouvert le feu au fusil d'assaut et était également armé d'un pistolet, ont rapporté les autorités.

Le shérif Walton a indiqué que le meurtrier avait touché au moins deux des victimes dans la rue avant d'entrer dans les locaux d'Excel, ouvrant notamment le feu dans l'atelier de peinture. Il n'a pas semblé viser des personnes en particulier et, s'il connaissait probablement une partie de ses victimes qui travaillaient chez Excel comme lui, il a commencé sa tuerie "au hasard", tirant sur certaines personnes alors qu'elles étaient au volant de leur voiture, selon le shérif. C'est un agent de police qui l'a finalement abattu dans les locaux de l'usine, ce qui a permis de "sauver beaucoup de vies", a souligné le shérif T. Walton, saluant un "héros".

La plaie des Etats-Unis

Si la police n'a pas communiqué l'identité du tireur, les médias américains ont révélé qu'il s’agissait de Cedric Ford. Un homme de 38 ans possédant un casier judiciaire notamment pour des faits de cambriolage.

Cette tuerie est la dernière en date dans un pays où elles sont légion, après notamment une autre commise dans le Michigan samedi dernier, dans le nord du pays, par un chauffeur de la société de voiturage Uber, qui a tué six personnes et en a blessé deux autres. Mais malgré leur récurrence et la volonté affichée par Barack Obama de légiférer sur la question du port d'armes, ce dernier a encore de très nombreux soutiens, parmi lesquels les grands favoris de la primaire républicaine.

A LIRE AUSSI
>> Les républicains et les armes à feu : "Touche pas à mon flingue"
>>
VIDEO - Fusillade dans le Michigan : six morts, un chauffeur Uber arrêté
>>
Plus d'une fusillade par jour aux Etats-Unis : comment expliquer cette folle statistique
 

Les tags

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques