Faux bulletin météo, "ouragan de catégorie 6"... Les médias américains traquent les fake news avant l'arrivée d'Irma en Floride

HOAX – Alors que l’ouragan Irma s'approche des côtes de Floride, des médias américains font la chasse aux fausses informations, nombreuses sur internet et les réseaux sociaux.

"Irma n’est pas un ouragan de catégorie six" : à la manière du Washington Post ou de CNN, certains médias américains ont décidé de s’attaquer aux nombreuses fausses informations ayant fait leur apparition sur internet, alors que l’œil du cyclone continue de s’approcher des côtes de Floride. "Comme nous l'avons fait auparavant, nous allons traquer les hoax, les fake news et autres désinformations sur Irma que vous pourriez voir en ligne ces prochains jours", explique ainsi le journal détenu par le patron d’Amazon, Jeff Bezos. 


Tout a commencé après la publication d’un faux bulletin météo (voir le tweet ci-dessous) assurant, dès le vendredi 1er septembre, qu’Irma – qui se trouvait alors au beau milieu de l’Atlantique – allait prendre la direction du Texas et de Houston. De quoi légitimement inquiéter les habitants de la quatrième ville américaine, toujours en proie aux inondations consécutives à Harvey. La publication, partagée plusieurs dizaines de milliers de fois, a poussé le National Weather Service (NWS), le service météorologique des Etats-Unis, à faire une mise au point, appelant les citoyens à "tenir leur regard éloigné des faux bulletins d’information". 

D'étranges faux bons conseils

Toujours plus loin dans la supercherie, des internautes ont tenté de leurrer leurs semblables en faisant croire au prochain passage d’Irma en catégorie six. Une classification tout simplement inexistante, comme l’explique CNN : "Une telle appellation n'existe pas, malgré ce que vos amis et votre famille pourraient partager sur les réseaux sociaux. (…) Le Centre national des ouragans utilise l'échelle de Saffir-Simpson, qui classe les tempêtes de la catégorie 1 (vent de 119 à 153 km/h) à la catégorie 5 (vent supérieurs à 250 km/h)."


La chaîne et le quotidien, qui démontent aussi quelques photomontages et remontent aux origines (réelles) de vidéos présentées à tort comme ayant été tournées pendant l’ouragan Irma, mettent aussi en garde contre les faux - mais surtout très étranges - bons conseils. "L'un d'entre eux enjoint les gens à stocker leurs objets dans le lave-vaisselle, affirmant que l'appareil est imperméable. Mais ce n'est pas nécessairement vrai", précise le Washington Post. Une journaliste de BuzzFeed est même allée jusqu’à poser la question à un fabricant, qui suggère de s'en servir conformément à ce qui est indiqué dans la notice. Les machines ne sont pas des coffres-forts, pas plus qu'Irma n'est un ouragan de catégorie six... 

En vidéo

Miami ressemble à une ville fantôme

La France n'est pas en reste

À noter que ce phénomène a aussi pu être constaté sur le web français : jeudi 31 août dernier, la préfecture de Guadeloupe avait mis en garde (voir le tweet ci-dessus) contre une fausse alerte cyclonique circulant sur les réseaux sociaux. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Ouragan Irma : les Antilles pansent leurs plaies

Plus d'articles

Sur le même sujet