"Je suis germaphobe" : comment Trump se défend de ne pas être adepte des "Golden showers"

JUSTIFICATION - Alors que Buzzfeed a publié une note présentée comme un document rédigé par les services secrets américains et selon laquelle Donald Trump aurait assisté à des pratiques sexuelles avec des prostituées russes dans une chambre d'hôtel russe, celui-ci a répondu, mercredi lors de sa première conférence depuis son élection. Dans son style.

Donald Trump n'a pas apprécié les fuites publiées par Buzzfeed le jour même de son grand retour médiatique. Mercredi, face à la presse, le président élu est donc revenu sur ce document confidentiel qui, selon lui,  est faux. Dans cette note de 35 pages, on peut notamment lire que le futur président utilisait, en 2013, la suite présidentielle du Ritz Carlton Hilton de Moscou pour organiser des séances de "golden showers", cette pratique sexuelle qui consiste à uriner sur un partenaire, avec des prostituées russes.

 

"Quelqu'un peut croire à ce truc ?, s'est-il étonné à la tribune avant d'ajouter : et soit-dit en passant, je suis extrêmement germaphobe", a conclu Donald Trump, pas peu fier de sa blague et estimant que le fait craindre tous les microbes et les bactéries à proximité suffisait à éteindre la rumeur.  

En vidéo

Rapport compromettant sur Trump : son investiture en jeu ?

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Donald Trump

Plus d'articles

Sur le même sujet