L'adolescente capturée à Mossoul parmi les combattants de Daech est bien Linda, une Allemande de 16 ans

IDENTIFIÉE – Le parquet de Dresde a confirmé ce samedi que la jeune combattante de Daech capturée la semaine dernière par l’armée irakienne à Mossoul est bien Linda W., une adolescente de 16 ans partie faire le djihad en Irak et en Syrie il y a un an.

La confirmation est tombée ce samedi. La justice allemande a fait savoir dans la matinée que la jeune combattante de Daech capturée la semaine dernière par l’armée irakienne à Mossoul est bien Linda W., une adolescente de 16 ans partie rejoindre les rangs de l’organisation terroriste en Irak et en Syrie il y a un an. "Le Parquet de Dresde confirme que Linda W. a été identifiée en Irak" où elle bénéficie de l'assistance de l'ambassade d'Allemagne, indique les magistrats de la seconde ville de l’Etat de Saxe, dans l’est de l’Allemagne. 

Aperçue sur une vidéo tournée par les militaires, la jeune femme, frêle et hagarde, apparaissait le visage couvert de poussière au milieu d’autres femmes djihadistes, également arrêtées, sous un tunnel de fortune de la cité en ruine où elles s’étaient cachées. Des armes et des ceintures explosives avaient été retrouvées en leur possession. 

En vidéo

Mossoul, un champ de ruines après neuf mois de combat

Plusieurs Allemandes en détention

Originaire de Pulsnitz, à une vingtaine de kilomètres de Dresde, Linda W. avait disparu le 1er juillet 2016. Sa trace avait été perdue à Istanbul, en Turquie, où elle s’était rendue en avion depuis Francfort. Ce jour-là, racontent les médias allemands, elle avait dit à sa mère qu’elle passait le week-end chez une amie. Il n’en fut rien. L’adolescente convertie à l’islam avait en fait décidé de partir vers la Syrie, pays dans lequel elle serait restée plusieurs mois avant de se retrouver à Mossoul au terme d’un périple aussi intense que dangereux.

En vidéo

4.000 Forces spéciales françaises présentes en Syrie et en Irak pour repérer les jihadistes

Dans son édition de samedi, le magazine Der Spiegel affirme que Linda W. est en détention à Bagdad avec trois autres Allemandes ayant rejoint Daech ces dernières années. Selon l’hebdomadaire le plus influent outre-Rhin, les autorités irakiennes ont remis "au début de la semaine" une liste avec des noms de combattantes à l'ambassade d'Allemagne en Irak. Jeudi, indique encore le Spiegel, des diplomates ont pu rendre visite aux quatre femmes dans une prison de l'aéroport de Bagdad. La question reste maintenant de savoir où ces dernières seront jugées. L'une d'entre elles a des origines marocaines, tandis qu'une autre semble être originaire de Tchétchénie mais dispose d'un passeport allemand, affirme le magazine.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La bataille de Mossoul

Plus d'articles

Sur le même sujet