La belle histoire du jour : elle apprend par surprise que sa petite-fille va être greffée d'un rein

La belle histoire du jour : elle apprend par surprise que sa petite-fille va être greffée d'un rein

SURPRISE - Convoquée par la direction de l'école, une grand-mère américaine craignait que sa petite-fille n'ait fait une bêtise. L'école voulait en fait lui annoncer une grande nouvelle : la prochaine greffe de rein de la fillette.

Certaines surprises sont inoubliables. Chris Burelton et sa petite-fille en ont fait l'expérience il y a quelques jours, grâce à la bonté de l'école où est scolarisée Natasha, 8 ans.

Une convocation chez le directeur

Du haut de ses huit ans, Natasha n'a pas eu une enfance tout à fait comme les autres. Atteinte depuis sa naissance d'une défaillance rénale, l'écolière attend depuis de longues années une greffe de rein, qui lui permettrait d'enfin entrevoir un futur sans contraintes médicales. Problème : les compatibilités sont dures à trouver, et l'attente peut s'avérer très longue.

La semaine dernière, Chris, la grand-mère de Natasha, reçoit un appel de l'école. Le directeur veut la voir concernant sa petite-fille, mais ne précise pas la raison de cette convocation. La grand-mère de la petite malade se rend donc à l'école, pensant que l'enfant a fait une bêtise, et qu'il va falloir présenter des excuses à l'établissement.

Une professeure au grand coeur

Sous l'oeil d'une caméra installée pour l'occasion, Chris attend qu'on lui explique, en présence de Natasha, ce que la petite fille a bien pu faire de si grave pour qu'elle soit convoquée. C'est finalement Jodi Schmidt, l'institutrice de Natasha, qui les reçoit, et présente à son élève un gros paquet cadeau rose que la petite fille s'empresse d'ouvrir.

A l'intérieur, Natasha découvre une feuille sur laquelle sont inscrits deux mots qui vont changer sa vie : "Compatibilité établie". Comprenant ce que vient de faire son institutrice, Natasha lui saute dans les bras alors que sa grand-mère fond en larme. Jodi Schmidt a en effet décidé de donner l'un de ses reins à son élève. Et lui permettre ainsi de commencer une nouvelle vie, loin des hôpitaux.

LA BELLE HISTOIRE D'HIER >> Une dentiste offre des soins aux femmes victimes de violence domestique

Et aussi

Les tags

    À suivre

    Rubriques