La belle histoire du jour : ils lancent une blanchisserie mobile pour venir en aide aux SDF

La belle histoire du jour : ils lancent une blanchisserie mobile pour venir en aide aux SDF

AUSTRALIE - Deux jeunes australiens de 22 ans ont décidé de venir en aide aux sans-abri du pays, d’une façon inédite. A l’aide d’un fourgon équipé de machines à laver et séchoirs, ils sillonnent les rues pour laver les vêtements des plus démunis.

Ils ont été élus "jeunes Australiens de l’année" ce lundi. Nic Marchesi et Lucas Patchett, deux amis de 22 ans, ont eu une idée pour le moins originale. Alors que les bibliobus et food trucks se multiplient partout dans le monde, ces deux jeunes ont décidé de venir en aide aux sans-abri avec des fourgons équipés de… machines à laver et sèche-linge. Soucieux du bien-être que peuvent procurer des vêtements propres aux SDF, ils ont décidé, en septembre 2014, d’acheter un vieux van qu’ils appellent Sudsdy, afin de l’équiper.

En sillonnant les rues de Brisbane avec leur buanderie mobile, ils se rendent compte que cette aide donne envie aux sans-abri de discuter, d’échanger. Souvent, ils s’arrêtent à proximité de barbecues de quartier gratuits, mais aussi des camionnettes distribuant de la nourriture : "Cela leur permet d’avoir des vêtements lavés pendant qu’ils se restaurent",  indique le duo au Sydney Morning Herald . Fiers du résultat, Nic et Lucas décident par la suite d’élargir l’opération à Melbourne, Sydney et la Gold Coast.

270 bénévoles et 36 zones couvertes

Leur société, appelée "Orange Sky Laundry"  en référence à leur chanson préférée, attire de nombreux bénévoles et prend de l’ampleur. "Nous couvrons 36 zones et plus de 270 personnes ont rejoint l’équipe", avant de préciser que le gouvernement et des grandes entreprises locales financent le projet. L’année dernière, ils ont également proposé leur aide aux habitants du nord de Queensland, victimes du cyclone Marcia.

En recevant le prix des jeunes de l’année, Lucas Patchett a déclaré : "Au départ c’était un projet simple : des vêtements propres et de la conversation. Mais après 70.000 kilos de vêtements lavés, nous avons réalisé que la démarche valait beaucoup plus."

LA BELLE HISTOIRE D'HIER
 >> Une voiture défonce la boulangerie, les voisins l'aident à continuer... depuis son garage

Les tags

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques