La belle histoire du jour : l'émouvant cadeau d'adieu de l'hôpital au vieil homme mourant

La belle histoire du jour : l'émouvant cadeau d'adieu de l'hôpital au vieil homme mourant

DirectLCI
AVANT DE PARTIR - Un octogénaire britannique passionné de chevaux avait une dernière volonté avant de mourir : dire adieu à son animal préféré. Une rencontre que l'hôpital où il était soigné lui a organisée.

A 80 ans, Frank Keat vient de mourir. L'esprit en paix. L'octogénaire britannique, malade d'un cancer, était hospitalisé depuis de longs mois dans un établissement de Bodmin, dans le sud-ouest de l'île. Selon le récit de son histoire fait par la presse locale , le vieil homme était un passionné des chevaux, qu'il côtoyait depuis l'âge de 15 ans. Tour à tour préparateur, éleveur, puis juge de compétitions équestres, Frank Keat a voué sa vie aux équidés et aux hippodromes. "Papa était intarissable sur les chevaux. Il n'y a rien qu'il ne savait pas", a certifié son fils Tim aux médias anglais.

Le personnel soignant peut en témoigner. Tout au long de son séjour à l'hôpital, l'octogénaire a multiplié les histoires et anecdotes sur sa passion avec les infirmières. Une confidence a particulièrement retenu l'attention : Frank Keat a révélé qu'il avait un cheval favori, Early Morn, une jument de cinq ans, qu'il aimerait revoir avant de mourir.

"Le moment le plus mémorable de ma carrière"

Immédiatement, l'hôpital se mobilise pour organiser cette belle rencontre, mais l'état de santé de Frank Keat est jugé trop dégradé pour qu'il puisse se rendre une dernière fois dans ses écuries. Loin d'être découragés, les bons samaritains ont trouvé la parade : si le vieil homme ne peut pas aller au cheval, c'est le cheval qui viendra à lui.

En fin de semaine dernière, dans le patio de l'hôpital, la majestueuse surprise à la crinière noire attendait son bienfaiteur. "Frank était submergé d'émotion, il est resté sans voix", a rapporté une infirmière qui a participé à ces émouvantes retrouvailles. "Honnêtement, je peux dire que c'était le moment le plus mémorable de ma carrière", a-t-elle ajouté, précisant qu'"il n'y avait pas un œil sec" dans l'assistance.


En début de semaine, Frank Keat s'en est donc allé. Il sera mis en terre dans les jours qui viennent. En présence de sa famille et de ses proches. Mais aussi de la fidèle Early Morn.

LA BELLE HISTOIRE D'HIER >> Le geste de bonté d'un policier a ému les réseaux sociaux

Plus d'articles