La belle histoire du jour : une petite fille sauvée de la cécité grâce à Facebook

La belle histoire du jour : une petite fille sauvée de la cécité grâce à Facebook

ETATS-UNIS - Une fillette a été sauvée de la cécité grâce à une photo que sa mère avait postée sur Facebook. Une amie a en effet repéré dans l'oeil de Rylee, 3 ans, une anomalie annonciatrice d'une maladie rendant aveugle.

Facebook ne sert pas uniquement à frimer en postant ses photos de vacances. Le réseau social permet aussi de sauver des vies. C'est du moins le cas pour la petite Rylee, jeune Américaine, qui a échappé à la cécité grâce à une photo d'elle postée par sa maman, rapporte USA Today . Grâce au cliché pris en octobre dernier afin de montrer la nouvelle coiffure arborée fièrement par l'enfant de 3 ans, une amie de la mère a repéré les premiers symptômes d'une maladie grave.

Le flash de l'appareil reflété dans l'un des yeux de la petite a en effet interpellé cette dernière. "Je savais par un ami qu'un éclair dans les yeux sur une photo pouvait signifier que quelque chose clochait, a raconté l'amie en question. J'ai envoyé un texto à sa mère lui disant que cela pouvait n'être rien du tout, mais qu'il pouvait y avoir un problème avec son œil". Et bien lui en a pris !

Rylee pourra retrouver une partie de sa vision

Les parents font de nouveaux tests photos et se rendent à l'évidence : le flash n'est pour rien dans cette lueur étrange qui apparaît dans l'œil de Rylee. “Je ne dirais pas que j'étais terrifié, mais nous étions soucieux, a confié le papa. Parce que nous pensions au pire scénario, nous demandant si ce n'était pas un cancer". Les examens chez un spécialiste concluent à un diagnostic inquiétant : Rylee souffre de la maladie de Coats, qui peut à terme rendre aveugle. "Maman je ne peux pas voir", dit la fillette alors que le médecin lui demande de regarder un objet avec son œil gauche. Sa mère en a le souffle coupé.

Cette maladie se caractérise par un développement anormal des vaisseaux des yeux, provoquant une surproduction de fluides qui se déposent sur la rétine et provoquent son décollement. La fillette n'aura jamais une vision optimale avec son œil gauche, mais grâce à un traitement au laser elle pourra la récupérer en partie. “Le fait que nos amis regardent nos photos et se soient impliqués a eu un impact considérable, a estimé la mère de Rylee. Cela a a changé nos vies".

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques