La belle leçon d’humanité d’un garçon de 6 ans dans une lettre à Obama

EMPATHIE – Alex, un petit Américain de six ans, a écrit à Barack Obama pour lui demander de l’aider à porter secours à Omran, ce garçon syrien de cinq ans dont la photo a fait le tour du monde cet été. Sa lettre pleine d’humanité, publiée par la Maison-Blanche, a été vue des millions de fois.

Un simple courrier peut parfois faire beaucoup. Alex, un garçon de six ans originaire de Scarsdale (Etat de New York), a récemment écrit à Barack Obama pour lui demander de l’aider à porter secours à Omran, ce petit Syrien de cinq ans dont la photo le montrant perdu au milieu des décombres d’Alep a fait le tour du monde cet été. 


Touché, le président américain a rendu hommage à l'enfant et à son courrier mardi, à la tribune du Sommet des dirigeants sur la question des réfugiés : "Il n'a pas appris à être cynique, méfiant ou à avoir peur d'autres personnes en raison leur origine, de leur apparence ou de leur croyance. (…) Nous pouvons tous apprendre d’Alex."

Des mots mis en images

La lettre a depuis été publiée sur le site et les réseaux sociaux de la Maison-Blanche. Flairant la belle histoire – et la bonne opération de communication –, les services de la présidence se sont même rendus au domicile d’Alex pour mettre ses mots en images. 


Malgré un résultat quelque peu mielleux – musique et montage volontiers attendrissants –, la vidéo (en tête de cet article) a été depuis vue des millions de fois. 

La retranscription de la lettre d’Alex :

Monsieur le Président Obama,


Vous vous souvenez du garçon emmené en ambulance en Syrie ? Pouvez-vous s'il vous plaît aller le chercher et l'amener chez moi ? Garez-vous dans l'allée ou dans la rue et nous vous attendrons avec des drapeaux, des fleurs et des ballons. Nous lui donnerons une famille et il sera notre frère. 


Catherine, ma petite sœur, collectera des papillons et des lucioles pour lui. Dans mon école, j’ai un ami syrien, Omar, je les présenterai l’un à l’autre. Nous pourrons jouer tous ensemble. Nous pourrons l'inviter à des fêtes d'anniversaire et il nous apprendra une autre langue. Nous pourrons aussi lui apprendre l'anglais, comme nous l’avons fait avec mon ami Aoto du Japon.


Dites-lui s'il vous plaît que son frère sera Alex, un garçon très gentil, tout comme lui. Puisqu’il ne pourra pas apporter de jouets, Catherine partagera son grand lapin rayé bleu et blanc. Je partagerai mon vélo et je lui apprendrai à le monter. Je lui apprendrai les additions et les soustractions en maths. 


Merci beaucoup ! J’ai hâte que vous arriviez !


Alex 

6 ans

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques