La Corée du Nord menace les Etats-Unis de payer "le prix fort" en cas de nouvelles sanctions

La Corée du Nord menace les Etats-Unis de payer "le prix fort" en cas de nouvelles sanctions

MENACES - Le régime de Kim Jong-Un fait ce qu'il peut pour contrer le projet de résolution américain présenté au Conseil de sécurité des Nations Unies dans le but de voter de nouvelles sanctions contre la Corée du Nord après le test de bombe H effectué par Pyongyang début septembre.

Pyongyang ne cesse pas ses menaces sur Washington après son sixième essai nucléaire, réalisé début septembre. Le régime de Kim Jong-Un ne semble pas avoir à l'esprit d'apaiser les tensions entre les deux pays, ni de maintenir le calme dans la région se situant entre la péninsule coréenne et le Japon. A chaque nouveau mouvement du côté des lignes nord-coréennes son voisin du sud tremble, et l'alerte devient maximale à l'échelle mondiale. Pour autant, Washington n'entend pas se laisser marcher sur les pieds et reste agacée par le comportement provocateur de Pyongyang. D'où la menace de nouvelles sanctions.


Mais la Corée du Nord ne plie pas. Ainsi, les Etats-Unis paieront le "prix" en cas d'aboutissement du projet de résolution américain au Conseil de sécurité des Nations unies, a prévenu ce dimanche Pyongyang à la veille du vote sur de nouvelles sanctions contre son régime. Les Etats-Unis souhaitent faire adopter au Conseil de sécurité un embargo pétrolier sur le pays, une suspension de exportations nord-coréennes de textile et un gel des avoirs de Kim Jong-Un, assortie d'une interdiction de voyager.

Les Etats-Unis, désespérés ?

Le ministère des Affaires étrangères nord-coréen a dénoncé dimanche 10 septembre une tentative "désespérée" de la part des Etats-Unis, pour manipuler le conseil onusien en réaction au dernier essai nucléaire du régime, qui relève selon lui de "mesures d'auto-défense légitimes". "Si les Etats-Unis mettent en œuvre cette 'résolution' illégale et illicite sur des sanctions renforcées, la République populaire démocratique de Corée (RPDC) devra s'assurer que les Etats-Unis paient le prix dû", a déclaré un porte-parole, relayé par l'agence officielle nord-coréenne KCNA.


"Le monde verra comment la RPDC dompte les gangsters américains, en prenant une série de mesures plus dures qu'ils ne l'ont jamais envisagé", a-t-il poursuivi. "La RPDC a développé et perfectionné l'arme thermonucléaire surpuissante comme un moyen de dissuader les actions hostiles croissantes et la menace nucléaire des Etats-Unis et de désamorcer le danger d'une guerre nucléaire dans la péninsule coréenne et la région."

En vidéo

Corée du Sud: comment les Français expatriés vivent ce regain de tension?

Pyongyang a revendiqué dimanche 3 septembre l'essai réussi d'une bombe à hydrogène, une annonce jugée crédible, et donc menaçante par les experts occidentaux.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Escalade entre Donald Trump et Kim Jong-Un

Plus d'articles

Sur le même sujet