La Libye annonce la formation d'un nouveau gouvernement d'union nationale

La Libye annonce la formation d'un nouveau gouvernement d'union nationale

LIBYE - Le Conseil présidentiel libyen a annoncé la formation d'un nouveau gouvernement d'union nationale dont la composition a été soumise au Parlement, alors que le pays est plongé dans le chaos et livré aux conflits armés depuis la chute de Mouammar Kadhafi.

Alors que la Libye est plongée dans le chaos et menacée par l'expansion du groupe Etat islamique, le pays semble vouloir répondre aux exigences des pays occidentaux. Dimanche, le Conseil présidentiel libyen, soutenu par l'Onu, a en effet annoncé qu'un gouvernement d'union nationale avait été formé et que sa composition avait été soumise au Parlement libyen, lui même internationalement reconnu. Cette annonce fait suite aux négociations qui se sont tenues à Skhirat, au Maroc et est intervenue quelques minutes seulement avant la fin du délai de 10 jours dont disposait le Conseil présidentiel pour rendre sa décision. Selon un courrier officiel, le nouveau gouvernement devrait compter 18 membres, dont cinq ministres.

"Le début de la fin du conflit en Libye"

Pour Fathi al-Mejebri, le porte-parole du Conseil présidentiel, la constitution de ce gouvernement d'union pourrait signer "le début de la fin du conflit en Libye". Depuis la chute et l'exécution de Mouammar Kadhafi en 2011, deux autorités se disputent le pouvoir : un gouvernement basé à Tobrouk dans l'Est et reconnu par la communauté internationale, ainsi qu'un autre installé à Tripoli, proche d'une coalition de milices.

Cette dissolution de l'autorité nationale a laissé le champ libre au groupe Etat islamique pour entrer sur le territoire libyen et échapper aux bombardements de la coalition internationale menée par les Etats-Unis en Syrie et en Irak. Le groupe terroriste a en effet pris le contrôle de la ville de Syrte, située à 450 km à l'est de Tripoli. L'Onu et les grandes puissances occidentales estiment que la formation d'un nouveau gouvernement d'union nationale est le seul moyen de lutter contre Daech, rétablir l'équilibre national et limiter l'émigration clandestine vers l'Europe.

A LIRE AUSSI>> Etat islamique: la Libye, le nouvel eldorado des djihadistes

Les tags

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques