LA PHOTO DU JOUR - La campagne d'Emmanuel Macron passe aussi par New York

LA PHOTO DU JOUR - La campagne d'Emmanuel Macron passe aussi par New York

La mort de Fidel Castro

Voir
INTERNATIONAL - Tous les jours, LCI sélectionne une photo marquante ou décalée de l'actualité. Ce mardi, celle du candidat à la présidentielle Emmanuel Macron avec des écoliers de Harlem lors d'un déplacement à New York.

1/4MARDI 6 DECEMBRE - Pour son premier déplacement à l'étranger, le candidat Macron a choisi New York. L'ancien ministre de l'Economie est parti à la rencontre de la communauté française - environ 50.000 électeurs à New York -, notamment afin de solliciter des fonds pour sa plateforme de financement participatif. Le programme de la visite, prévue sur deux jours, aura été chargé : la visite d’une école bilingue français-anglais à Harlem (photo), une rencontre avec des start-up de la French Tech, ainsi qu'un recueillement au mémorial du 11-Septembre.

2/4LUNDI 5 DECEMBRE - Promouvoir les droits de la femme dans un pays pétri de traditions. C'est le défi que s'est lancé ce lundi Marina Jaber : cette jeune Irakienne de 25 ans s'est promenée lundi à vélo dans le centre de Bagdad, accompagnée de dizaines de jeunes. "Assez de la peur : les femmes devraient faire valoir leurs droits et s'en servir, car nous sommes la société", a déclaré celle qui a été applaudie par de nombreux passants. Depuis quelques semaines, les photos de cette musulmane aux longs cheveux bruns déambulant à vélo dans les rues de Bagdad créent la sensation sur les réseaux sociaux. Le compte Instagram de Marina compte aujourd'hui plus de 29.000 abonnés. En Irak, il n'est pas formellement interdit aux femmes de monter à vélo. Mais cette pratique est rare car socialement mal tolérée.

AFP

3/4VENDREDI 2 DECEMBRE - Une semaine après la mort du Lider Maximo, le cortège qui conduit les cendres de Fidel Castro poursuit son voyage à travers Cuba. Parti mercredi de la Place de la Révolution à La Havane, la capitale, il est notamment passé ce vendredi par Camagüey, la troisième ville du pays, située dans le centre de l'île. La procession se terminera dimanche à Santiago de Cuba, où se tiendront les obsèques de celui qui dirigea le pays pendant toute la seconde moitié du XXe siècle et le début du XXIe.

Sipa

4/4JEUDI 1ER DECEMBRE - Pour faire face à la fraude et au fort taux d'analphabétisme de sa population, la Gambie a trouvé une solution unique au monde : le vote avec... des billes. Pour bien expliquer le déroulement de la présidentielle qui se tient jeudi dans le pays, la commission électorale indépendante (IEC) a exhibé devant les médias trois urnes métalliques, chacune à la couleur - verte, violette et grise - d'un des trois candidats. Au moment du vote, les électeurs s'isolent derrière un rideau et glissent leur bille dans une des urnes - un petit bidon cylindrique d'une soixantaine de cm de haut. L'introduction de la bille dans l'urne fait tinter une clochette, censée empêcher un deuxième vote frauduleux. "Nous sommes très fiers" de ce système "unique", a déclaré le vice-président de l'IEC, expliquant comment le Département des travaux publics gambiens avait imaginé ce système il y a six décennies.

SEYLLOU DIALLO / AFP

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La mort de Fidel Castro

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques