Accusations de connivence avec la Russie : Trump compare la façon dont il est traité à l'"Allemagne nazie"

La présidence Donald Trump

Voir
C'EST FAUX - Un rapport publié par plusieurs médias américains affirme que Moscou aurait des dossiers sensibles sur Donald Trump. Le Kremlin dénonce "une falsification totale" de ce document et le président-élu des Etats-Unis estime que la manière dont il est traité est digne de "l'Allemagne Nazie".

La Russie n'a pas de "dossiers compromettants" sur le président élu Donald Trump, a affirmé ce mercredi le Kremlin, dénonçant les accusations des chefs du renseignement américain. Avant d'ajouter qu'il ne s'agissait  ni plus ni moins d'une "falsification totale" destinée à saper les relations avec Washington.

En vidéo

Rapport compromettant sur Trump : son investiture en jeu ?

Doutes autour de la véracité des informations

La réaction intervient quelques heures après que des médias américains ont publié un rapport qui pointe une connivence entre Donald Trump et la Russie. Dans les notes publiées, il est notamment question d'échanges de renseignements supposés pendant plusieurs années entre Donald Trump, ses proches et le Kremlin, mais aussi d'une sextape du milliardiaire que détiendrait Moscou.


Toutefois, si ces affirmations ne sont pas en mesure d'être vérifiées, elles viennent un peu plus semer le trouble quant à une éventuelle ingérence russe dans la campagne présidentielle. La Russie est accusée par les agences de renseignement américain d'avoir manoeuvré dans la publication d'informations préjudiciable à Hillary Clinton, et qui auraient ainsi favorisé l'élection de Donald trump. 

Donald Trump nie tout en bloc et accuse

Alors qu'il doit s'exprimer devant la presse ce mercredi 11 janvier, Donald Trump a utilisé son canal de communication préféré, à savoir Twitter, pour rejetter toute idée de connivence et pression exercée sur lui par la Russie. Il a estimé que la façon dont il était traité était digne de "l'Allemagne nazie", suite à des accusations - non confirmées - que les services russes avaient collecté des documents compromettants sur le président élu américain.

"La Russie n'a jamais tenté de faire pression sur moi. JE N'AI RIEN A VOIR AVEC LA RUSSIE. PAS DE CONTRAT. PAS DE PRETS. RIEN DU TOUT!", a réaffirmé M. Trump sur Twitter à quelques heures seulement de sa première conférence de presse depuis son élection. 

En vidéo

Collusion Trump-Russie : "cela va être extrêmement compliqué pour lui de se défaire de cette attaque"

En vidéo

Piratage russe : Les États-Unis sont persuadés de l'implication de Vladimir Poutine

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Donald Trump

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques