Le doyen de l'humanité est décédé à l'âge de 112 ans

Le doyen de l'humanité est décédé à l'âge de 112 ans

JAPON – L'homme le plus vieux du monde a succombé mardi à un problème cardiaque. Yasutaro Koide, un Japonais né en 1903, avait dépassé les 112 ans.

Depuis juillet dernier, il était officiellement l'homme le plus vieux du monde. Yasutaro Koide, un Japonais âgé de 112 ans, s'est éteint ce mardi à l'hôpital de Nagoya (cente de l'archipel), victime d'une pneumonie et d'un accident cardiaque.

"Éviter de trop travailler"

Né en mars 1903, cet ancien tailleur avait livré son secret de longévité en recevant le titre de doyen de l'humanité délivré par le Guinness des records : "La meilleure chose à faire est de vivre avec joie et d'éviter de trop travailler", expliquait-il alors. Il avait succédé l'an dernier à un autre Japonais, Sakari Momoi, âgé seulement d'un mois de plus. L'identité de son successeur n'est pas encore connue.

Le Japon est réputé pour abriter de nombreux centenaires. En septembre dernier, l'administration nippone totalisait plus de 61.000 personnes ayant dépassé les 100 ans. Jusqu'alors, les heureux centenaires recevaient pour cet anniversaire marquant un plat en argent, mais le Japon pourrait revoir à la baisse une dépense qui a avoisiné les 2 millions d'euros l'an dernier.

Et aussi

Les tags

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques