Le fait divers du jour : à 18 ans, il se fait passer pour un docteur et extorque ses patients

Le fait divers du jour : à 18 ans, il se fait passer pour un docteur et extorque ses patients

ETATS-UNIS - Un jeune homme de 18 ans, arrêté mardi 1er mars en Floride, est accusé de pratique illégale de la médecine, vol et fraude. Se faisant passer pour un médecin, il aurait dérobé plusieurs milliers de dollars à des patients.

Malachi Love-Robinson n'a que 18 ans mais exerce déjà la médecine... illégalement. Le jeune homme a été arrêté mardi 1er mars par un policier se faisant passer pour un patient auprès du faux médecin exerçant dans un bureau d'un centre de soins nommé "The New Birth New Life Medical Center", à Palm Beach, en Floride.

Pris en flagrant délit, le jeune usurpateur est accusé de pratique illégale de la médecine mais également de fraude et de vol. Ce dernier aurait en effet dérobé plusieurs milliers de dollars à des patients qui ont fait appel à ses services, rapporte la presse américaine, notamment CNN .

Plus de 4000 dollars pour des visites à domicile

Une dame de 86 ans, notamment, a affirmé à la police que le jeune homme, qu'elle avait contacté pour d'intenses douleurs d'estomac, lui a rendu visite à cinq reprises à son domicile et a fini par appeler une ambulance en suggérant à l'octogénaire de laisser son sac chez elle. Quand elle est revenue chez elle, la victime a constaté que son compte avait été vidé. En outre, le faux praticien lui avait réclamé près de 4000 dollars pour ses visites à domicile.

Déjà accusé en octobre dernier de pratiquer la médecine sans autorisation, Malachi Love-Robinson s'était vu imposer un ordre de cessation d'activité par le département de la santé de Floride. Le jeune homme apparaissait notamment sur un site spécialisé dans la recherche de médecins en fonction de leurs spécialités. Sur son profil, depuis supprimé, l’usurpateur affirmait avoir 25 ans et utiliser "des méthodes physiologiques, psychologiques et mécaniques, tels que l'air, l'eau, la lumière, la chaleur, la terre (pour traiter les patients".

Une expertise psychologique ordonnée

Lorsqu'il a reçu l'agent en civil dans son cabinet, le jeune homme l'a notamment ausculté à l'aide d'un stéthoscope pour vérifier son cœur et ses poumons, puis lui a dit qu'il souffrait d'allergies et lui a recommandé de prendre un traitement en vente libre, a rapporté la police. Il a affirmé à l'agent être docteur en médecine homéopathique et a précisé qu'un médecin du centre pouvait lui prescrire des antibiotiques.

Placé en liberté surveillée après avoir lui-même payé sa caution, le faux docteur – qui se défend notamment en affirmant qu'apposer le titre de Dr devant son nom ne signifie pas forcément avoir un diplôme –, devra se soumettre à une expertise psychologique ordonnée par le juge.

LE FAIT DIVERS D'HIER >> Il se prend en photo avec une arme et se tue par accident
 
ENVIE D'UNE BONNE NOUVELLE ? >> Chaque jour depuis 25 ans, il joue du violon à sa femme paralysée

Les tags

    Et aussi

    Sur le même sujet

    À suivre

    Rubriques