Le fait divers du jour : accro à l'essence, il est arrêté en train de boire à la pompe

Le fait divers du jour : accro à l'essence, il est arrêté en train de boire à la pompe

INSOLITE – Un Anglais de 45 ans a été interpellé le 30 décembre alors qu'il consommait de l'essence à la pompe d'une station-service. Un vice récurrent pour cet accro au carburant : Brian Taylor a déjà été condamné pour des faits similaires.

Metronews a fait le tour de la presse et vous livre le fait divers le plus incroyable du jour...

La plupart accompagnent les fêtes de fin d'année de quelques coupes de champagne. Mais pour Brian Taylor, rien ne vaut une bonne lampée d'essence, consommée directement à la pompe. Accro au carburant, cet Anglais de 45 ans s'est fait arrêter le soir du 30 décembre alors qu'il s'adonnait à son vice à une station-service à Brotton, sur la côte Est de la Grande-Bretagne. Sa deuxième tentative en un jour, rapporte la GazetteLive .

Danse autour des pompes

Conduit devant un juge le 31 décembre, Brian Taylor a admis avoir violé à deux reprises l'ordonnance judiciaire qui lui interdit d'approcher les stations-service. Car sa soif inhabituelle est tout sauf nouvelle. Depuis 2005, il est connu des personnels des stations-service des environs pour son habitude de couper les tuyaux des pompes à essence afin de récupérer le carburant et se défoncer. Accompagnant régulièrement son ivresse d'une petite danse qui a pour réputation de terroriser les clients.

Le procureur, Guy Prest, a rappelé ce long passé d'"attaques de pompes à essence". Brian Taylor a été condamné à 16 semaines de prison avec sursis, et devra payer 120 livres de dédommagement pour ses victimes. De quoi mettre un frein à sa toxicomanie ? Sa stupéfiante addiction est en tout cas des plus dangereuses, inhaler les vapeurs d'essence pouvant entraîner de graves dommages du système nerveux, tandis que l'ingestion du carburant peut provoquer un empoisonnement mortel.

Les tags

    Et aussi

    Sur le même sujet

    À suivre

    Rubriques