Le fait divers du jour : il menace de se suicider parce que des policiers auraient tué son perroquet

Le fait divers du jour : il menace de se suicider parce que des policiers auraient tué son perroquet

DirectLCI
ANGLETERRE - Dévasté par la mort de son perroquet causée selon lui par des agents de police, un Anglais a créé le désordre sur le route en menaçant de se jeter d'un pont.

Metronews a fait le tour de la presse internationale et vous livre le fait divers du jour…

La perte d'un être cher peut parfois vous faire perdre la raison. La preuve avec Allan Clark. Cet homme de 54 ans qui en voulait à la police, responsable selon lui de la mort de son animal de compagnie, est allé jusqu'à menacer de se pendre au pont Queens Drive Flyover, un axe routier très fréquenté, pour se venger.

Après avoir provoqué un beau désordre sur place vers 5h30 et effrayé de nombreux automobilistes en s'accrochant une corde autour du cou, Allan Clark, qui dit d'ailleurs avoir des "problèmes" avec la police de Merseyside (région de Liverpool) après s'être mis à dos l'ancien inspecteur en chef – envoyé en prison pour corruption en 1998 – a dû s'expliquer devant la police, révèle le Liverpool Echo . Il faut dire que 19 patrouilles ont été dépêchées pour tenter de désamorcer la situation.

"Il a tenté de déposer plainte mais personne ne l'a écouté"

Selon son avocate Paula Lloyd, son geste qui se voulait plus spectaculaire que dangereux est d'abord motivé par la mort tragique de son perroquet qui n'aurait pas supporté d'être placé dans une petite cage lors de l'interpellation mouvementée son client à son domicile pour un délit routier. "Il a tenté de déposer une plainte mais personne ne l'a écouté, a déclaré la procureure Caroline Viviani." Cela dit, l'homme avait également d'autres problèmes personnels importants. "Son frère est mort d'un cancer il y a deux ans, explique l'avocate. Il s'est aussi séparé de sa femme après 32 ans de relation", a-t-elle indiqué.

Un coup de folie heureusement sans conséquence, mais qui vaudra tout de même à Allan Clarke un séjour de 12 semaines derrière les barreaux.

LE FAIT DIVERS D'HIER >> Tout nu, le cambrioleur se glisse dans le lit d'un couple et embrasse le mari endormi

BESOIN D'ONDES POSITIVES ? >> Pour Halloween, il transforme le fauteuil roulant de son fils en vaisseau de Star Wars

Plus d'articles