L'homme le plus vieux du monde est un survivant d'Auschwitz

L'homme le plus vieux du monde est un survivant d'Auschwitz

SURVIVANT - Yisrael Kristal a survécu à l'Holocauste et pris une revanche sur la vie : aujourd'hui, il coule des jours paisibles en Israël, âgé de 112 ans, ce qui fait de lui l'homme le plus vieux sur Terre.

Yisrael Kristal, le plus vieil homme au monde est un survivant juif du camp d'Auschwitz âgé de 112 ans qui coule des jours paisibles en Israël, a annoncé vendredi 11 mars le Guinness des records. Yisrael Kristal a cependant quatre ans de moins que la plus vieille femme vivante au monde, l'Américaine Susannah Mushatt Jones, née le 6 juillet 1899 et âgée de 116 ans.

Il est né dans ce qui est aujourd'hui la Pologne, le 15 septembre 1903. Cet homme, 112 ans et 178 jours à la date de vendredi, succède dans les annales au Japonais Yasutaro Koide, mort en janvier à l'âge de 112 ans. 

Pas de secret de jouvence

Dans une interview en 2014 avec la télévision israélienne, Yisrael Kristal avait été interrogé sur ce qu'il avait mangé tout au long de sa vie pour vivre si longtemps. "Il n'y avait pas toujours de nourriture dans les camps. J'ai mangé ce qu'on m'a donné. Je mange pour vivre, je ne vis pas pour manger", avait-il répondu.

"Je ne connais pas le secret d'une longue vie", a affirmé Yisrael Kristal, cité par Guinness, en recevant son certificat, ajoutant : "Je pense que toute chose est déterminée de là-haut et que nous n'en connaîtrons jamais les raisons. Des hommes plus malins, plus forts et plus beaux que moi ne sont plus de ce monde. Tout ce que nous avons à faire est de travailler aussi dur que nous le pouvons et de reconstruire ce qui est perdu."

Un homme "optimiste"

Après avoir survécu à la Première Guerre mondiale, Yisrael s'installe à Lodz, en Pologne nouvellement indépendante, jusqu'à l'invasion nazie en 1939. Il est déplacé avec sa famille dans le ghetto de la ville. Quatre ans plus tard, il est envoyé au camp de concentration d'Auschwitz. Il y perdra sa femme et leurs deux enfants, mais survivra au travail forcé à Auschwitz et dans d'autres camps. Il ne pèse plus que 37 kilos quand les Alliés libèrent les camps, rapporte le Guinness.

Seul rescapé de sa famille, Yisrael Kristal émigre pour Haïfa, dans le nord d'Israël, avec sa seconde femme et leur fils en 1950. Il y tient une entreprise de confiserie prospère jusqu'à sa retraite. Sa fille Shula Koperstoch, interrogée par l'AFP, le décrit comme un "homme positif, très optimiste, avec beaucoup de coeur". Encore dix ans comme ça et il battra le record de Jeanne Calment.

A LIRE AUSSI >>  Yasutaro Koide, doyen de l'humanité, est décédé à l'âge de 112 ans

Les tags

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques