Liens avec la Russie : Trump discrédité par le FBI

Liens avec la Russie : Trump discrédité par le FBI

La présidence Donald Trump

Voir
FRITURE - Alors que Donald Trump a dénoncé de "fausses informations" sur les accusations de collusion avec la Russie, le directeur du FBI a, fait rare, annoncé ce lundi l'existence d'une enquête sur des liens entre Moscou et des proches du président des États-Unis.

Il est désormais utile de le rappeler : le FBI est sous la tutelle du département de la Justice des États-Unis, qui lui accorde son budget et définit ses priorités. Mais, dans le système américain, le président du pay, étant un citoyen comme un autre aux yeux du Bureau, n’a pas pour autant le droit de se mêler directement de ses affaires. Il faut croire que ce temps-là est révolu. 


Donald Trump, inventeurs des "faits alternatifs", a ainsi tweeté ce lundi : "La NSA et le FBI disent au Congrès que le Russie n'a pas influencé le processus électoral." Or, exactement au même moment, le directeur du FBI, James Comey, devant le Congrès, révélait au contraire l’existence d’une enquête sur une "coordination" entre Moscou et des proches du président des États-Unis.

"Enquêter et avoir des preuves sont deux choses différentes", a ensuite dû réagir le porte-parole de la Maison Blanche, Sean Spicer. Il faut dire que le FBI confirme très rarement l'existence d'une enquête en cours. Mais le chef de la police fédérale a brisé le silence au nom de "l'intérêt du public". Ces investigations ont commencé "fin juillet", a-t-il précisé, c'est-à-dire en pleine campagne électorale. Mais il s'est refusé à citer des noms ou à s'avancer sur la teneur des communications entre certains personnages de la galaxie Trump et les autorités russes. 


En cause, notamment, les données volées au parti démocrate par des hackers russes durant la campagne, sans que cela ait été aussi le cas chez les Républicains. L’enquête doit ainsi établir si des gens associés à l’équipe de campagne de Donald Trump ont aidé, ou non, ces hackers. Preuve que le doute est permis.

En vidéo

Le FBI contredit également Trump sur des écoutes présumées commandées par Obama

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Donald Trump

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques