New York : un immeuble avec une entrée pour les "pauvres" et une autre pour les "riches"

New York : un immeuble avec une entrée pour les "pauvres" et une autre pour les "riches"

DISCRIMINATION – La Ville de New York a accepté les plans très controversés d'un promoteur immobilier qui a souhaité distinguer l'entrée principale réservée aux propriétaires, de celle réservée aux locataires "pauvres".

Ils vont habiter au même endroit, mais ils n'y rentreront pas par la même porte. Un porte-parole du ministère du Logement et du Développement américain a confirmé au New York Post qu'il avait approuvé le plan de la société immobilière Extell . Celle-ci a prévu de construire une copropriété de luxe de 33 étages dans l'Upper West Side où l'entrée principale serait séparée d'une autre entrée, réservée aux locataires plus pauvres. Cachée dans une petite ruelle, elle permettrait de ne pas mélanger les chiens avec les chats...

"La porte du pauvre", rien de nouveau à New York

Conformément au programme américain, les promoteurs peuvent construire de plus grandes résidences s'il y a la présence de logements sociaux. Cette construction qui prévoit 219 appartements dont 55 logements sociaux surplomberait l'Hudson River. Les locataires qui disposent de faibles revenus seraient donc installés entre le 2e et le 6e étage dans des studios ou des deux pièces avec un loyer allant de 845 $ jusqu'à 1.099 $. Pour les autres, qui ne regardent plus vraiment la taille de leur porte-monnaie, ils devront se souscrire aux taux du marché immobilier new-yorkais. Qui atteint les 1000 dollars minimum le mètre carré.

Mais "la porte du pauvre" n'est pas une nouveauté. Plusieurs autres grands projets de développement à New York ont également des entrées séparées pour distinguer locataires et propriétaires. Les locataires de ce nouveau projet pourraient également ne pas avoir le droit de profiter des lieux comme la piscine ou la salle de sport, même si cette information n'a pas encore été confirmée. Le président de l'arrondissement de Manhattan a promis cependant qu'il mettrait son veto aux prochains projets semblables à celui d'Extell qui prévoit des entrées séparées - "ce qui favorise la discrimination entre Américains" -, rapporte le New York Post.

Plus d'articles

Les tags

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques