Nouvelle purge massive en Turquie : 3.974 fonctionnaires congédiés

Nouvelle purge massive en Turquie : 3.974 fonctionnaires congédiés

PURGE - Le gouvernement turque vient à nouveau de procéder à une purge massive dans l’administration publique. Depuis le coup d'état manqué de l'été 2016, plusieurs dizaines de milliers de fonctionnaires ont été congédiés.

La Turquie a congédié ce samedi près de 4.000 fonctionnaires lors de la dernière vague de purges ayant suivi le coup d'Etat avorté de juillet, selon un décret d'urgence publié au journal officiel.

120.000 personnes concernées depuis le début de la répression

Les 3.974 fonctionnaires révoqués comprennent plus d'un millier d'employés du ministère de la Justice et un millier d'autres dépendant de l'armée, selon le décret, qui donne le nom de tous les fonctionnaires concernés. La purge vise notamment des greffiers et des surveillants de prison, 484 enseignants et 201 membres du ministère des Cultes, ajoute le gouvernement.


Environ 120.000 personnes ont déjà été renvoyées tant dans l'administration que dans le secteur privé, et plus de 40.000 ont été arrêtées depuis le début de la répression.

Les émissions de rencontres supprimées

En plus des purges massives, le gouvernement turque en a profité pour interdire les émissions télévisées très populaires de rencontres, en vertu de l'état d'urgence imposé après le coup d'Etat manqué de juillet, selon un décret publié samedi au Journal officiel. 


"A la radio et à la télévision, ce type de programmes dans lesquels les personnes sont présentées les unes aux autres pour trouver un petit ami... ne peuvent être autorisés", selon ce décret.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La purge en Turquie

Plus d'articles

Sur le même sujet