Ohio : la photo de son avis de recherche ne lui plaît pas, le fugitif envoie un selfie à la police

Ohio : la photo de son avis de recherche ne lui plaît pas, le fugitif envoie un selfie à la police

GONFLÉ - Dans l’Ohio, aux Etats-Unis, un fugitif recherché pour diverses affaires de vandalisme a estimé que la photo de son avis de recherche était "horrible". Qu’à cela ne tienne, il a envoyé un cliché plus avantageux à la police de Lima.

Un fugitif certes, mais qui tient à son image. Dans l’Etat américain de l'Ohio, les policiers ont diffusé un avis de recherche pour Donald Chip Pugh, un petit délinquant recherché pour ne pas s’être présenté devant les juges pour des affaires de vandalisme et d’incendie volontaire. 

Comme d’habitude dans ce genre de procédure, la police de Lima a diffusé un avis de recherche, avec la photo du fugitif, notamment sur sa page Facebook . Mais le cliché n’a pas eu l’air de plaire à Donald Chip Pugh, rapporte Sky News. Il est vrai qu’il y apparaît en plan serré, le double menton apparent, les yeux rougis et hagards. Mais bon… Les avis de recherches ne sont pas faits pour postuler aux concours de beauté.

"On dirait M. Patate"

Quoi qu’il en soit, Donald Chip Pugh n’a pas apprécié. Et il a tenu à le faire savoir. Dans sa fuite, il a envoyé un petit message à la police : "Voici une meilleure photo, l'autre est horrible", a-t-il écrit. Et il a joint un autre cliché, un ie bien plus avantageux, où on le voit au volant de sa voiture, en costume, lunettes de soleil au nez. C’est sûr, il a une autre allure. Narcissisme ? Provocation ? Recherche de la célébrité à tout prix ? Rigolade ? Ou simple vanité ? Il est vrai que sa photo postée par la police, les internautes s’en donnent à cœur joie : "On dirait M. Patate", plaisante l’un. "Ou la version pakistanaise de Forrest Gump", dit un autre.

En tout cas, Donald Pugh ne s’est pas arrêté là. Toujours en cavale, il a accordé une interview à un média local, rapporte Sky News. Il y explique son geste. "Ils ont publié une photo qui me faisait ressembler à Thundercat (un bassiste américain, ndlr)... ou à James Brown en fuite. Ce n’est pas possible", a-t-il dit au micro de The Eagle radio de Dayton.

A ce petit jeu, la police de Lima ne s’est pas laissé démonter. Et rétorque sur le même ton au fugitif, via sa page Facebook : "Nous remercions Donald Pugh pour son aide, mais nous apprécierions maintenant qu'il vienne nous parler au commissariat", indiquent les policiers. Il est, à ce jour, toujours recherché, d’après les médias américains.

There is an active warrant for the arrest of Donald A "Chip" Pugh, age 45 of Lima, for Failure to Appear. Mr. Pugh is...

Posté par Lima Police Department sur  mercredi 6 janvier 2016


A LIRE AUSSI
>> La belle histoire du jour ! elle prend un ie avec un SDF, et appelle à la solidarité sur Facebook

>> Selfies mortels : ils se sont pris en photo quelques secondes avant de mourir

Les tags

    Et aussi

    Sur le même sujet

    À suivre

    Rubriques