Ouganda : la prison pour les parents qui ne vaccinent pas leur enfant

Ouganda : la prison pour les parents qui ne vaccinent pas leur enfant

SANTE – On ne plaisante pas avec la vaccination en Ouganda. Une loi signée le 10 mars prévoit que les parents qui ne font pas vacciner leur enfant sont passibles de six mois de prison ferme.

La vaccination, c’est du sérieux. Surtout pour le président Ougandais, Yoweri Musevini. Selon la BBC , le chef d’Etat a signé, le 10 mars dernier, une loi faisant de la non-vaccination un crime.

Jusqu'à 6 mois ferme

Les parents qui ne respectent pas, volontairement ou non, cette obligation encourent jusqu’à six mois de prison ferme.

Afin de contraindre encore plus les parents à suivre le programme de vaccins, les enfants doivent avoir sur eux un carnet de vaccination à jour, pour pouvoir se rendre à l’école.

La lutte contre des maladies mortelles

La ministre de la Santé, Sarah Achieng Opendi, explique que cette loi doit favoriser la lutte contre la poliomyélite et la méningite, deux maladies mortelles dans le pays. Selon la ministre, 3% des enfants du pays ne sont pas immunisés contre ces pathologies.

Selon l’Organisation mondiale de la Santé, 7 enfants sur 100 sont morts avant 5 ans en 2015, notamment car ils n’étaient pas vaccinés contre la poliomyélite et la méningite. En France, certains estiment que les vaccins sont nocifs pour la santé.

EN SAVOIR +
>> Vaccination : ce que risquent vos enfants si vous refusez de les vacciner
>> Auxerre : un couple jugé pour ne pas avoir fait vacciner ses enfants

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques