Que va désormais faire Barack Obama après avoir quitté la Maison Blanche ?

Que va désormais faire Barack Obama après avoir quitté la Maison Blanche ?

L'investiture de Donald Trump

Voir
FUTUR - Mercredi, lors de son ultime conférence de presse, Barack Obama, qui a quitté la Maison Blanche ce vendredi, a répondu à la question sur son avenir.

Barack Obama n'est plus président des Etats-Unis depuis vendredi à midi, heure locale (18h, heure française). Ce mercredi, il avait fait son chant du cygne, dans la salle de presse de la Maison Blanche. Il a fait le point sur le conflit israélo-palestinien, sur ce que va devenir Obamacare, sur ses rapports avec la Russie... et, aussi, sur son avenir à lui. 


A 55 ans, il tire sa révérence et que va-t-il advenir de lui ? "Je vais écrire, passer du temps avec ma famille et moins m'écouter parler", a déclaré Obama, soucieux de vouloir prendre un peu de recul. Avant d'ajouter : "Mais je reste un citoyen", histoire de prévenir Donald Trump qu'il garde un oeil (et plus encore) sur les choses des Etats-Unis. 

  

Interrogé au début du mois de mars quant au le lieu où il entendait vivre après ce 20 janvier 2017, Barack Obama a bien sûr évoqué la capitale fédérale, au moins à court terme. "Nous n'avons pas encore décidé. Nous allons devoir rester (à Washington) quelques années pour que Sasha puisse terminer", a-t-il répondu. Début 2017, Sasha, actuellement à la Sidwell Friends School, école privée de Washington, en effet encore un peu plus de deux ans de lycée devant elle. Malia, l'aînée, est quant à elle à l'université.

Le contact avec les étudiants me manque"Obama dans The New Yorker en 2014

Serait-il ensuite tenté par un retour à Chicago, ville où il a débuté sa carrière politique ? Rien n’est sûr. Mais Barack Obama a cependant évoqué à plusieurs reprises sa volonté de travailler avec les jeunes issus des minorités dans les quartiers défavorisés, où l'échec scolaire, le chômage et un taux d'incarcération sont nettement plus élevés qu'ailleurs. Des rumeurs récurrentes lui prêtent aussi l'envie de donner des cours à la Columbia University (New York), où il a étudié au début des années 80. "J'adore enseigner. Le contact avec les étudiants me manque", confiait-il au New Yorker à l'automne 2014.

Par ailleurs, l'exemple de ses deux prédécesseurs démocrates encore en vie - Jimmy Carter et Bill Clinton - qui ont monté des fondations respectées au-delà des frontières américaines, pourrait être un repère. Seule certitude : l'argent ne sera pas source d'inquiétude. Barack Obama, qui a un réel goût pour l'écriture, devrait sacrifier au traditionnel - et très lucratif - exercice de l'autobiographie. "Écrire ses mémoires a toujours été considéré comme un moyen acceptable de capitaliser sur sa présidence", a souligné l'historien Mark Updegrove, directeur de la bibliothèque Lyndon B. Johnson, à Austin (Texas). Les propositions de conférence grassement rémunérées devraient aussi pleuvoir.

En vidéo

Investiture de Trump : Obama et Michelle prennent l'avion pour la Californie

Tout savoir sur

Tout savoir sur

L'investiture de Donald Trump

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques