Qui était le juge Antonin Scalia, dont la mort envenime la campagne présidentielle US ?

Qui était le juge Antonin Scalia, dont la mort envenime la campagne présidentielle US ?

ÉTATS-UNIS - Le juge Antonin Scalia, dont la mort samedi met les Républicains en émoi, ceux-ci voulant empêcher Barack Obama de nommer son successeur, était l'un membres de la Cour suprême les plus conservateurs que l'Amérique ait connu. Qui était-il et quelles étaient ses opinions ?

Barack Obama a ordonné que les drapeaux soient mis en berne dans tout le pays jusqu'à la fin de ses funérailles. Antonin Scalia était juge à la Cour suprême des États-Unis, la plus haute instance judiciaire du pays. Il est décédé hier, samedi 13 février, à l'âge de 79 ans. Depuis sa mort, Barack Obama et le Congrès, aux mains des Républicains, s'écharpent pour nommer son successeur, les neuf "sages" de la Cour suprême étant nommés à vie.

D'où venait-il ?

Antonin "Nino" Scalia est né le 11 mars 1936 à Trenton, dans le New Jersey, d'un père italien. Il est le premier juge d'origine italienne de la Cour suprême, dont il a été le doyen. Il fait ses études à l'université de Georgetown et est diplômé en droit de l'université Harvard. De professeur de droit, il devient procureur général (équivalent du ministre de la Justice) de 1974 à 1977. Antonin Scalia est nommé en 1986 à la Cour suprême par Ronald Reagan. Père de neuf enfants, dont un devenu prêtre, Antonin Scalia aimait la chasse et le poker.

Un juge très conservateur

Antonin Scalia était ce que l'on appelle un conservateur : catholique traditionaliste, opposé à l'avortement, à l'union homosexuelle, à la discrimination positive et partisan de la peine de mort. Il était réputé pour son interprétation très littérale de la Constitution. Durant trois décennies, le juge Scalia a incarné à la Cour suprême les thèmes les plus chers de l'Amérique conservatrice, que ce soit en matière de famille, de religion, de patriotisme ou de maintien de l'ordre.

Des talents d'écriture et de comique

Malgré son positionnement très à droite, le juge Scalia était aussi connu pour ses qualités de rédacteur. Son travail d'écriture faisait des argumentaires des textes accessibles aussi bien aux juristes qu'aux profanes. Antinon Scalia est également connu pour son sens de l'humour. Au milieu des débats très techniques de la Cour, il était le seul à parvenir à faire monter des rires chez le public.

Influences politiques

Procureur sous Nixon, nommé par Reagan, Antonin Scalia était plus proche des présidents républicains. On considère qu'il a par ailleurs joué un rôle crucial dans la décision de la Cour suprême d'interrompre le recomptage des voix en Floride lors de l'élection présidentielle de 2000, une décision qui a ouvert au républicain George W. Bush les portes de la Maison Blanche.

À LIRE AUSSI
>> Barack Obama dit "merci" aux musulmans
>> Donald Trump incrimine George W. Bush à propos du 11-Septembre
>>
Clinton laminée, Trump triomphant... Les trois leçons du New Hampshire

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques