RECAP - Ce que l’on sait des suspects des attentats de Bruxelles

RECAP - Ce que l’on sait des suspects des attentats de Bruxelles

TERRORISME - Au lendemain des attentats qui ont durement frappé Bruxelles, on commence à en savoir un peu plus sur le profil des auteurs de ces attaques, qui ont fait une trentaine de morts et plus de 200 blessés.

Qui détient des informations sur ces trois hommes ? Au lendemain du double attentat de Bruxelles, qui, selon un dernier bilan, aurait fait une trentaine de morts et 250 blessés, on commence à en savoir un peu plus sur les suspects.

► Une photo des trois suspects

Dès mardi après-midi, les autorités belges ont diffusé une photo tirée d'une caméra de vidéosurveillance installée à l'aéroport Zaventem, où deux hommes se sont fait exploser vers les 8h du matin. Sur ce cliché, on peut voir trois hommes en train de pousser des chariots à bagages. On distingue que les deux hommes de gauche portent un gant à seulement une main. Afin de déclencher un détonateur ? En tout cas, les autorités ont confirmé que ce sont ces deux hommes qui se sont fait exploser hier, à seulement quelques minutes d'intervalle, en activant leurs bombes dissimulées dans leurs bagages.

EN SAVOIR + >> Suivez en direct avec nous les évènements

Selon la RTBF ce matin, ces deux suspects seraient les frères Khalid et Ibrahim El Bakraoui, qui seraient des proches... de Salah Abdeslam. Une information à prendre avec prudence : d'autres médias rapportent que les deux hommes ne sont pas des frères. Il y aurait bien les frères El Bakraoui impliqués : mais l'un se serait fait exploser à l'aéroport, et l'autre dans le métro. Si ce scénario se confirme, il manquerait donc l'identité de l'un des trois hommes qui s'est fait exploser à l'aéroport lundi matin. 

EN SAVOIR + >> PORTRAIT : du grand banditisme au terrorisme, qui sont les frères El-Bakraoui ?

Quant au troisième homme du cliché, à droite, il pourrait s'agir de Najim Laachraoui, actuellement en fuite. Un homme officiellement parti pour la Syrie en février 2013. Il est présenté par les policiers comme un homme "particulièrement dangereux" et "possiblement armé". Les autorités belges ont lancé un appel à témoins pour le retrouver :
 

Dans la matinée, plusieurs médias belges (DH) et français (BFM) indiquaient que ce dernier avait été interpellé à Anderlecht, un quartier de Bruxelles. Metronews, de son côté, révélait que l'homme arrêté n'était pas Najim Laachraoui. Le parquet n'a pas encore commenté ces révélations.

EN SAVOIR + >> Attentats de Bruxelles : l'homme interpellé ce mercredi matin n'est pas Najim Laachraoui

Le déroulé exact des attentats
Deux explosions ont d'abord eu lieu mardi matin à l’aéroport Zaventem de Bruxelles. La première, peu après 8h, dans le hall des départs, au niveau du guichet d’enregistrement de la compagnie American Airlines. Quelques minutes plus tard, une deuxième explosion, plus importante, s’est faite entendre. On ignore encore à quel niveau de cet aéroport international celle-ci s’est produite.

Sur Twitter, une vidéo a été diffusée montrant des personnes en train de s'enfuir de l'aéroport :

Une heure après l'attentat survenu à l'aéroport, une nouvelle explosion a retenti en pleine heure de pointe dans le métro bruxellois, à la station Maelbeek, qui débouche sur le quartier des affaires européennes.

Un étudiant français, présent sur place, a diffusé sur Twitter une vidéo de l'évacuation du métro :

 EN SAVOIR +

>> VIDEO ET PHOTOS - Les premières images de ces attentats de Bruxelles
>> 
MESURES D'URGENCE - Circulation, sécurité : les conséquences des attentats de Bruxelles en France

 
 

Plus d'articles

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques