République dominicaine : un requin maltraité et tué pour faire plaisir aux touristes

République dominicaine : un requin maltraité et tué pour faire plaisir aux touristes

BÊTISE HUMAINE - Un requin a été attrapé, traîné hors de l'eau et laissé agonisant sur la plage par un groupe de secouristes et de touristes à Punta Cana, en République dominicaine. La vidéo indigne, d'autant qu'il s'agirait d'un requin bleu, inoffensif pour l'homme.

Une nouvelle vidéo suscite des réactions indignées sur les réseaux sociaux. A Punta Cana, la principale station balnéaire de République dominicaine, un requin est mort après avoir été attrapé, sorti de l'eau et laissé à l'agonie sur la plage afin que des touristes et des secouristes puissent se prendre en photo avec lui, rapporte le Daily Mail .

La vidéo a été diffusée en début de semaine. Sur les images, une dizaine d'hommes, touristes et secouristes, foncent dans l'eau. A l'aide de bâtons, de cordes et d'une bouée de sauvetage, ils parviennent à attraper le poisson. Le requin est ensuite traîné hors de l'eau. Une fois sur le sable, il se débat, bondit furieusement et tente de se libérer de ses entraves. Mais il est tenu par les nageoires, la queue, et de nombreuses cordes. La vidéo s'arrête là.

Les secouristes prennent la pose avec le requin

Sur les photos qui ont également été diffusées, le groupe pose fièrement avec sa prise, l'un des hommes tenant sa queue. Le requin est fermement maintenu au sol, des enfants sont même assis sur lui.

L'histoire rappelle celle du petit dauphin en Argentine au mois de février dernier. Une rumeur avait fait le buzz sur les réseaux sociaux. Des articles dénonçaient la mort d'un dauphin par déshydratation après avoir été capturé sur une plage dans la province de Buenos Aires. De nombreux touristes s'étaient pris en photo avec lui. Il n'en était rien. Contacté par Buzzfeed France, les gestionnaires de la plage Santa Teresita avaient assuré que le dauphin était déjà mort bien avant d'être sorti de l'eau.

A LIRE AUSSI 
>> Argentine : le dauphin aux ies n'est pas mort à cause des touristes


Une zone où la pêche est interdite

Dans le cas du requin, pas de doute. La vidéo montre qu'il est bel et bien vivant lorsqu'il est sorti de l'eau. A-t-il été capturé par mesure de sécurité pour les baigneurs ? Sur les images, difficile de reconnaître l'espèce et de déterminer s'il représentait effectivement un danger. En tout cas, la pêche est interdite sur cette partie de la plage, rapporte The Dodo , un site anglophone consacré à l'actualité animale.


Selon des médias britanniques, il s'agirait d'un requin bleu, qui se nourrit de calmars, poissons et crustacés. Robert Calcagno, directeur de l'institut océanographique de Monaco, expliquait en 2014 pour L'Express , alors que plusieurs de ces squales avaient été aperçus à proximité des côtes françaises, que l'espèce ne représentait pas un danger pour l'homme. 

"Aucun décès ou blessure grave causés par un requin bleu"

"Aucun cas de décès ou de blessures graves causés par un requin bleu n'a été répertorié à ma connaissance, assurait le spécialiste. Certes, c'est un carnivore avec de belles dents : si vous vous approchez et le titillez, il pourrait se défendre et vous mordre, mais vous risquez principalement des coupures." Rien de comparable donc avec la Réunion, où la majorité des attaques sont le fait de requins tigres, l'une des cinq espèces (sur les 500 types de requins différents) considérées comme dangereuses pour l'homme.

Dans tous les cas, la vidéo de Punta Cana a provoqué l'indignation. Le Hard Rock Hotel, se trouvant à proximité et qui emploie certains des secouristes impliqués, a par ailleurs réagi sur Twitter, précisant qu'il ne cautionnait pas de tel comportement et que des "mesures disciplinaires" seraient prises contre les fautifs. "Cela va totalement à l'encontre de nos principes de protection des animaux", a communiqué l'établissement.

Plus d'articles

Sur le même sujet