Russie : une campagne anti-tabac se moque de Barack Obama

Russie : une campagne anti-tabac se moque de Barack Obama

POLEMIQUE - Une affiche anti-tabac montrant le président américain a été aperçue dans les rues de Moscou ces derniers jours. Un nouveau prétexte pour dénigrer Barack Obama, comme cela est régulièrement le cas depuis plusieurs semaines.

Du côté de Moscou, le moindre prétexte est bon pour taper sur le rival américain. Pour preuve, cette nouvelle campagne contre le tabagisme mettant en scène... Barack Obama. Le président des Etats-Unis est en effet "l’égérie" du plan anti- tabac qui s’invite dans les rues de la capitale russe.


Cigarette à la bouche, l’hôte de la Maison Blanche illustre un slogan radical : "Fumer tue plus de personnes qu’Obama, bien qu’il tue beaucoup de gens. Ne fumez pas, ne soyez pas comme Obama." Repérées sur plusieurs abris de bus, les photos des affiches ont rapidement circulé sur Internet. En particulier grâce à Dmitri Goudkov, ce député d'opposition russe qui a posté mardi la photo sur son compte Facebook avec un message sans équivoque : "Dégoûté et honteux de ce qu'il est possible de voir dans les rues de la capitale russe."

A LIRE AUSSI >>  Syrie : la Russie lance son offensive... et s'attire les foudres de Washington

 Obama, responsable de "milliers de vies perdues"

Très vite, un détail émerge : mis à part le slogan et le montage photo, aucune organisation, politique ou associative, ne revendique cette campagne. Mystère donc, même si elle s'inscrirait dans une certaine continuité. A en croire  Le Figaro , elle "constitue le dernier élément en date d'une série d'actions destinées à dénigrer les États-Unis, et en particulier son président." Sous le feu des critiques, le porte-parole de la mairie de Moscou, Konstantin Grohov, a déclaré que les affiches seraient retirées dans les prochains jours, a annoncé Newsweek.

Il n’empêche : depuis que les Etats-Unis et la Russie s’affrontent sur le dossier syrien, le président américain est régulièrement tancé dans la capitale russe. Il y a quelques jours, une vidéo rassemblant des étudiants russes qui critiquent Barack Obama a été postée sur YouTube. Bilan : plus de 20.000 vues pour cette séquence où la jeunesse du pays appelle l’ONU à le poursuivre pour des "milliers de vies perdues". En janvier dernier, c’est la célèbre affiche de campagne de Barack Obama de 2008 d’être détournée, le mot "Hope" devenant "Killer".

A LIRE AUSSI >>  Lutte contre Daech : Obama-Poutine, la coopération glaciale

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques