Suisse : un jeune exclu de l'armée pour cause de véganisme

Suisse : un jeune exclu de l'armée pour cause de véganisme

ICI ON AIME LA VIANDE - Antoni Da Campo, 19 ans, a été privé de service militaire au sein de l'armée suisse. La cause : il est végan, un mode de vie qui exclut tout produit d'origine animale.

Au combat, des bottes en cuir tu porteras. Antoni Da Campo, 19 ans, n'a pas pu réaliser son rêve : pour cause de véganisme, il a été réformé d'office du service militaire suisse.

Selon le récit donné par 24heures.ch , le jeune homme, qui a proscrit tout contact (alimentaire ou physique) avec des produits d'origine animale, a été écarté de l'armée. Malgré son alimentation très spécifique (il ne mange pas de viande, ni de poisson, ni de produits laitiers, ni d'œufs, ni miel), ce n'est pas sur le volet alimentaire qu'il a été éconduit dans un premier temps.

Il va déposer un recours

Antoni, pourtant très motivé pour le service militaire, a été réformé parce qu'il refusait de porter de combat en cuir, explique le média suisse. "Le nombre de végétaliens augmente continuellement en Suisse", dénonce le jeune homme. "Ce qui me heurte, c’est que les institutions ne prennent pas en compte l’évolution de la société."

Le jeune végan a donc décidé de déposer un recours. Selon 24heures.ch, la décision du médecin était motivée par une directive ministérielle de 2008 recommandant expressément de déclarer inaptes "les végétaliens qui pratiquent de manière avérée ce mode d'alimentation depuis longtemps". Selon une porte-parole de l'armée, cette règle prévoit toutefois des arrangements, si le prétendant est prêt à quelques concessions. "L'armée", explique un autre cadre, "ne peut pas s'adapter à chaque individu". Antoni a trouvé une solution : mettre toutes les recrues au régime végan. Pas sûr qu'il parvienne à convaincre la hiérarchie militaire.

À LIRE AUSSI >>  Exit la colle de poisson, la Guinness devient végan

Les tags

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques