Syrie : de violents combats autour de Deir Ezzor font 85 victimes civiles

Syrie : de violents combats autour de Deir Ezzor font 85 victimes civiles

COMBATS - Les combats font rage en Syrie. C'est cette fois dans l'est du pays que de violents affrontements entre les forces gouvernementales et les jihadistes de l'EI font fait des dizaines de victimes civiles.

Le bilan est lourd. L'attaque du groupe Etat islamique contre la ville de Deir Ezzor, dans l'est de la Syrie, a fait samedi 135 morts dont au moins 85 civils, selon un nouveau bilan de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Au moins 135 personnes ont péri dans l'attaque de l'EI, dont au moins 85 civils et 50 soldats syriens et combattants de milices prorégime", a affirmé à l'AFP le directeur de cette ONG, Rami Abdel Rahmane. Il avait précédemment fait état de la mort de 75 combattants pro-gouvernementaux. 

La clé du front sud

Encerclées par les forces du groupe Etat Islamique, les troupes de Bachar al-Assad résistent depuis des mois dans cette ville de l'est du pays. Deir Ezzor, qui n'est plus qu'un champ de ruine, et la plus grande ville de cette région de la Syrie, et la seule qui ne soit pas encore aux mains du groupe terroriste. 

EN SAVOIR + >> Syrie : Daech enlève plus de 400 personnes après la tuerie de Deir Ezzor

Il y a quelques mois, les bombardiers français et russes avaient pilonné la zone, dans le but d'affaiblir l'Etat Islamique en détruisant ses réserves de pétrole et de munitions. Les troupes de djihadistes massées autour de Deir Ezzor sont également connues pour abriter beaucoup de combattants occidentaux, dont un contingent important de Français. 

Les tags

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques