Syrie : LafargeHolcim admet avoir "indirectement" financé des groupes armés entre 2013 et 2014

Syrie : LafargeHolcim admet avoir "indirectement" financé des groupes armés entre 2013 et 2014

POLÉMIQUE - LafargeHolcim a annoncé ce jeudi que sa cimenterie en Syrie avait contribué "indirectement" au financement de groupes armés dans le pays. L'enquête n'a pas permis d'établir avec certitude les destinataires finaux de ces fonds.

Le géant suisse des matériaux de construction LafargeHolcim a admis jeudi avoir "indirectement" financé des groupes armés en Syrie, pays déchiré par la guerre civile, pour maintenir en activité sa cimenterie. Alors que le conflit prenait de l'ampleur, "la détérioration de la situation politique en Syrie a entraîné des défis très difficiles quant à la sécurité, aux activités de l'usine et aux employés", explique LafargeHolcim dans un communiqué.


L'ancienne cimenterie de Lafarge avait conclu des arrangements avec certains groupes armés et des parties visées par des sanctions en 2013 jusqu'à ce que l'usine soit évacuée en septembre 2014, a précisé le premier cimentier mondial. "Il apparaît après enquête que notre usine locale a fourni des fonds à des tierces parties dans le cadre d'arrangements avec un certain nombre de ces groupes armés, dont des organisations interdites, afin de pouvoir continuer à fonctionner et d'assurer la sécurité du passage des employés et des fournitures de et vers l'usine", continue la société suisse dans son communiqué. 

Des arrangements ayant profité à Daech ?

L'enquête n'a pas permis d'établir avec certitude les destinataires finaux de ces fonds, a-t-elle dit, ajoutant : "Avec du recul, les conditions exigées pour assurer la continuation du fonctionnement de l'usine étaient inacceptables." Mais selon Le Monde, qui avait révélé l'affaire en juin, ces arrangements ont notamment profité à Daech.


La cimenterie en cause est située à Jalabiya, à 150 kilomètres au nord-est d'Alep. Elle avait été achetée en 2007 par le Français Lafarge, qui a depuis fusionné avec le Suisse Holcim, et mise en route en 2010.Cette annonce intervient à l'occasion de la publication d'un résultat opérationnel du quatrième trimestre supérieur aux attentes sur une base comparable, qui a permis à LafargeHolcim d'atteindre ses grands objectifs de l'année.

En vidéo

Syrie : le point sur l’état du pays, six ans après le début de la guerre

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques