Syrie : un djihadiste exécute en public sa mère qui lui demandait de quitter Daech

Syrie : un djihadiste exécute en public sa mère qui lui demandait de quitter Daech

SYRIE – Une mère de famille qui voulait convaincre son fils de quitter les rangs de l'organisation Etat islamique a été exécutée par celui-ci mercredi à Raqa, affirme vendredi l'Observatoire syrien des droits de l'homme.

Une abomination sans limite. L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) rapporte vendredi le cas d'un djihadiste syrien, âgé de 20 ans, qui a exécuté sa mère en public après qu'elle a tenté de le convaincre de quitter l'organisation Etat islamique.

Il prévient ses supérieurs de la venue de sa mère

Selon l'OSDH, Lina, une postière de 40 ans, craignait pour la vie de son jeune fils passé successivement aux mains des modérés de l'Armée syrienne libre (ASL), puis de celles du Front Al-Nosra (branche d'Al-Qaïda), avant de rejoindre l'Etat islamique. Pour le convaincre d'abandonner l’organisation djihadiste, la mère de famille avait parcouru les 50 kilomètres reliant sa localité Tabaqa à Raqa, le fief de l'EI. Son fils a alors prévenu ses supérieurs, qui ont aussitôt arrêté Lina. Elle a été abattue mercredi d'une balle dans la tête tiré par son fils, devant une centaine de personnes rassemblées sur une place de Raqa, face à la Poste.

L'OSDH a recensé un cinquantaine de "crimes" méritant la mort chez l'EI. Parmi eux figurent notamment l'adultère, l'homosexualité, la zoophilie et le fait pour un jihadiste "d'exposer ses parties génitales".

A LIRE AUSSI
>>
Syrie : Madaya, ville assiégée où les habitants meurent de faim
>>
Daech diffuse une nouvelle vidéo d'exécutions et menace le Royaume-Uni
>>
Daech peut-il être vaincu en 2016 ?

Les tags

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques